Accueil > Actualités > Dans un nouveau anniversaire du coup d’Etat...

Dans un nouveau anniversaire du coup d’Etat...

jeudi 21 mars 2019, par CALPA

Dans un nouveau anniversaire du coup d’Etat de 1976

Contre l’impunité d’hier et d’aujourd’hui :
la lutte du peuple argentin continue

Cette année, comme tous les autres, des dizaines de milliers de ouvriers, femmes, jeunes vont manifester dans les villes et villages de l’Argentine pour les 30.000 disparus, contre le génocide, contre l’impunité d’hier et d’aujourd’hui . Les mobilisations en Argentine sont d’abord un moment de lutte contre la répression de la dictature militaire et aussi contre la répression du gouvernement de Macri et des gouvernements qui se sont succédé depuis 1983 : Alfonsin, Menem, De la Rua, Duhalde, Kirchner. On manifeste contre le crimes de Santiago Maldonado et Rafael Nahuel, tués dans la Patagonie, contre la doctrine du « gatillo facil » (la gâchette facile), contre la criminalisation des luttes sociales.On demande la prison pour tous les génocides et la liberté de tous la prisonniers politiques.

En 2019, la mobilisation ouvrière et populaire -et les luttes de tous les jours- a comme axe le programme d’ajustement du FMI, le gouvernement Macri et les gouverneurs de province, de Vidal à la province de Buenos Aires à Alicia Kirchner à la province de Santa Cruz.

C’est aussi une mobilisation contre l’impérialisme yanqui et leur politique de répression et militarisation en Amérique Latine que aujourd’hui a comme point décisif le Venezuela, avec la complicité du Brésil et des pays du « groupe de Lima », dont le gouvernement de Macri.

La manifestation centrale aura lieu à Buenos Aires. Elle va réunir des centaines de groupements du mouvement ouvrier, la jeunesse, les femmes, des partis politiques combatifs, des associations de droits de l’homme et de la population. L’ensemble est groupé dans le ENCUENTRO MEMORIA VERDAD Y JUSTICIA (EMVJ). On marche à Buenos Aires de Congreso à Plaza de Mayo à 15 hs ou un document unitaire sera lu. Le CALPA adhère a cette marche. Des mobilisations sont prévus aussi dans les capitales de province. Après la grande mobilisation des femmes le 8 mars, le 24 mars sera une nouvelle expression de lutte du peuple argentin contre les gouvernements bourgeois, l’impérialisme, la répression, l’exploitation.

La marche de EMVJ réunit les forces militantes Depuis le gouvernement Kirchner en 2006, un ensemble d’organisations de droits de l’homme on était cooptées par l’Etat. Ces organisations et des fractions politiques du péronisme et du kirchnerisme essaient de briser la mobilisation unitaire et organisent un autre meeting dans la même Place de Mai. Se refusent a la lutte contre le FMI et les programme d’austérité du gouvernement. Les directions syndicales de la CTA, proches du kirchnerisme, sont complices de la paralyse de la CGT et de ses manœuvres contre les luttes ouvrières. Ces tendances travaillent pour un programme capitaliste de une fraction de la bourgeoisie et aujourd’hui nous dissent « vamos a volver » (on va revenir) pour référence aux élections d’octobre. Les mobilisations s’opposent a cette électoralisme bon marché qui essaie d’étouffer les luttes indépendants. Ce 24 de mars on a face à nous une nouvelle évidence de l’affrontement entre les tendances combatives du mouvement ouvrier et populaire et le suivisme bourgeois et de soumission à l’impérialisme du péronisme et ses fractions.

A Paris aussi, il y aura 2 activités différents : celle du CALPA et celle des organisations kirchneristes.

Le CALPA convoque à 17 h 30 le dimanche 24 mars devant l’ambassade argentine à l’angle Av. Kleber-rue Cimarosa le dimanche 24 mars
30.000 détenus-disparus : Présents !
CONTRE L’IMPUNITE D’HIER ET D’AUJOURD’HUI.NON A LA RECONCILIATION ON A ASSEZ DE L’IMPUNITE. PERPETUITE POUR MILANI. PRISON POUR TOUS LES GENOCIDES
En France : extradition du tortionnaire Mario Sandoval.

NON AUX PLAN D’AUSTERIT DU GOUVERNEMENT NATIONAL DE MACRI ET DES GOUVERNEMENTS PROVINCIAUX

LIBERTE POUR TOUS LES PRISONNIERS POLITIQUES

YANQUIS : DEHORS DU VENEZUELA ET DE L’AMERIQUE LATINE
CALPA : Site : http:// www. calpa-paris.org. Adresse : <marcelo.n@free.fr>  ;
Paris, le 20 mars 2019.