Agressivité et carton rouge pardonnés à Vinícius

Dix minutes après le début de la seconde période, la controverse éclate au Santiago Bernabéu. Leipzig commençait à construire sur un but contre son camp d’Orban, dont le ballon se retrouvait au fond des filets. Vinicius a commis une faute sur lui et a fini par l’agresser, sans être expulsé.

Auteur/autrice

A lire aussi  Le ministère public demande le classement de l'affaire contre Xabi Alonso pour fraude