Une composition indue ? Le désordre Real Madrid-Getafe qui pourrait coûter cher au Valencia CF

Le match entre le Real Madrid et Getafe, qui s’est soldé par une victoire 1-0 des « Blancs », aurait pu être un échec. une issue très différente si la possibilité d’un alignement inapproprié des joueurs du Real Madrid se confirme. Carlo Ancelotti.

Quelque chose qui affecterait directement le FC Valence car en cas de décret de non respect de la réglementation, Real Madrid perdrait le match par 0-3 avec une amende financière d’environ 10 000 euros.. Ce serait trois points en or pour Getafe, qui est dans la lutte pour éviter la relégation avec l’équipe de Rubén Baraja.

Tout cela alors qu’Asensio devait être remplacé par Odriozola, allant même jusqu’à sortir des limites du terrain dans le temps réglementaire. Cependant, il n’y a pas de quoi s’inquiéter, Camavinga s’est blessé, ce qui a entraîné un changement de plan à la volée et c’est le Français qui a remplacé le Basque. L’arbitre Martínez Munuera et le quatrième arbitre ont tous deux autorisé ce changement.

En ce sens, le règlement de l’International Board stipule que « les remplacements deviennent effectifs lorsque le remplaçant entre sur le terrain de jeu ; à partir de ce moment, le joueur qui se retire devient un joueur remplacé, et le remplaçant devient un joueur et peut reprendre le jeu »..

Il y a cependant de nombreux doutes à ce sujet, puisque Odriozola, bien que leurs mains se soient heurtées sur la ligne de touche et qu’il soit entré à la place d’Asensio, le Majorquin n’a pas quitté le terrain et le ballon n’était pas en mouvement lorsque la décision d’Ancelotti d’annuler le remplacement est arrivée.. Par conséquent, il n’y aurait pas d’irrégularité et cela ne devrait pas donner lieu à un alignement incorrect. La seule certitude est que le latéral est entré sur le terrain avant qu’un autre coéquipier, quel qu’il soit, ne le quitte, ce qui n’aurait pas dû être autorisé par le quatrième arbitre et aurait certainement évité toute controverse.

A lire aussi  Florentino refuse un autre attaquant à Ancelotti, qui est en route pour le Brésil

En tout état de cause, pour que ce qui s’est passé soit étudié, il faut qu’il y ait plainte de Getafe ou de tout autre club auprès de la Commission des Compétitions de la RFEF avant mardi à 14h00. Une chose qui, pour l’instant, ne s’est pas produite. Et, même si c’était le cas, il semble peu probable que cela aboutisse… heureusement pour le Valencia CF.

Auteur/autrice