Abel Ruiz sauve les moins de 21 ans pour les débuts d’Hugo (2-2)

Les L’équipe nationale espagnole s’est qualifiée pour les quarts de finale du Championnat d’Europe des moins de 21 ans en Roumanie et en Géorgie lors des débuts de l’équipe nationale espagnole. Hugo Guillamón. L’Espagne a fait match nul (2-2) contre l’Ukraine grâce à un but contre son camp de Zhelizko et un but de dernière minute du Valencien de Braga Abel Ruiz à la 90e minute. La Roja se qualifie en tête du Groupe B et a de bonnes chances d’éviter l’un des favoris : la France.

L’international valencien, deuxième capitaine des moins de 21 ans dans ce tournoi, portait le brassard en raison du remplacement d’Abel Ruiz. Le joueur de L’Eliana était l’une des dix nouvelles recrues du onze de départ présenté par Santi Denia. Seul Sancet a été épargné par les rotations massives. Le joueur valencien, qui porte le numéro 4 dans le dos, a joué au poste de défenseur central à droite pendant les quatre-vingt-dix minutes de la rencontre, formant un duo avec Mario Gila (Lazio). Hugo a sauvé un but ukrainien presque sur la ligne de but et aurait pu marquer de la tête sur un corner. Sa performance a été ternie à l’approche de la mi-temps lorsque Nazarenko a dépassé Manu Sánchez et que Viunnyk l’a devancé sur le premier but ukrainien. A dix minutes de la fin, il n’était pas assez énergique pour dégager un long ballon, essayait de contrôler et laissait le ballon mort dans la surface, ce qui permettait à Leo Román d’obtenir un penalty.

L’Ukraine rentrait à la mi-temps avec un avantage de 1-0, mais c’est l’Espagne qui méritait de prendre l’avantage grâce à deux mains nettes de Camello et un but injustement refusé par Roro Riquelme. L’arbitre avait pointé une faute sur Neshcheret alors qu’il s’agissait d’une erreur flagrante du gardien ukrainien. L’Espagne égalise en seconde période grâce à un but contre son camp de Zhelizko et aurait pu prendre l’avantage sur un coup franc direct de Riquelme et un tir au second poteau refusé pour hors-jeu. Le penalty (1-2) a été durement ressenti, mais Abel a sauvé le match en fin de match grâce à une manœuvre en « 9 » parfaite à l’intérieur de la surface. L’Espagne jouera samedi (21h00) contre la deuxième équipe du Groupe D : l’Italie, avec un match à jouer.

A lire aussi  Cristian Salvador, cinquième renfort pour Elche CF

Auteur/autrice