Communiqué de presse de LaLiga suite aux incidents Espanyol – Barcelone

Le Espanyol – Barcelone a été très tendue, tant sur le terrain que dans les tribunes.. Les Pericos jouaient la relégation, tandis que les hommes de Xavi Hernández cherchaient à remporter le championnat, ce qui semblait être une question de temps depuis que le Real Madrid a arrêté la compétition il y a plusieurs semaines, se concentrant sur la Copa et la Ligue des champions.

Le Barça démarre sur les chapeaux de roue et mène 4-0. La mission était double : certifier le titre de champion et couler l’éternel rival de la ville. Les Pericans rattrapent le score pour s’incliner 2-4. C’était le pire et aussi le plus importantC’est alors que les joueurs et les entraîneurs du Barça ont fêté leur victoire au milieu de la pelouse de l’équipe rivale, en faisant le « corro de la patata », ce qui a allumé la mèche d’un groupe de supporters ultras de l’Espanyol. L’un d’entre eux a sauté sur le terrain et le cercle s’est instantanément brisé, les supporters courant comme s’il s’agissait d’une course de taureaux à la San Fermin. L’ultra a été suivi par plusieurs autres et la sécurité présente n’a pas pu les retenir à temps. Il n’y a pas eu de regrets, si ce n’est une mauvaise image.

Déclaration de LaLiga

« LaLiga, suite à l’invasion du terrain à Espanyol – Barça : Elle a analysé toutes les images depuis hier. En collaboration avec le RCD Espanyol, elle identifiera tous les responsables afin de les empêcher de revenir dans les stades. Elle rapportera les faits aux instances compétentes ».

A lire aussi  Tous les terrains de football où Borja Escalona a joué

Les Bleus et Blancs ont également réagi rapidement en présentant leurs excuses : « Le RCD Espanyol regrette les événements isolés qui se sont produits à la fin du match joué dans notre stade », commençait le texte.

Alors que l’équipe joue son maintien dans la catégorie et qu’elle a besoin de ses supporters, actuellement à quatre points de la relégation, l’une des sanctions pourrait conduire à la fermeture du stade RCDE aux supporters.

Auteur/autrice