Déclaration des arbitres VAR « sanctionnés » après Valence – Madrid

Le match entre le Valencia CF et le Real Madrid restera dans les annales pour la « polémique raciste » dont Vinicius a été le protagoniste. Les hommes de Baraja étaient les meilleurs sur le terrain face à l’équipe d’Ancelotti, mais la quasi-totalité des médias s’est concentrée sur les insultes proférées par un petit groupe de supporters locaux à l’encontre de la star madrilène. Avant et après, le Brésilien s’en est pris à plusieurs adversaires (il a insulté Mamardashvili) et aux supporters, qui ont réagi en le traitant d' »imbécile » lorsqu’il a été expulsé pour avoir agressé Hugo Duro, en se moquant de l’arbitre et en faisant des gestes aux supporters pour leur souhaiter la relégation en deuxième division. Après ce qui s’est passé, il y a eu un « nettoyage » et plusieurs arbitres VAR auraient été démis de leurs fonctions. Six assistants VAR ont nié avoir été démis de leurs fonctions après l’incident. Ils ont dénoncé le fait que la Fédération espagnole de football (RFEF) ne les a pas nommés depuis « en représailles » pour avoir déposé une demande de conciliation contre elle, réclamant certains droits du travail..

Dans une déclaration signée par David Medié Jiménez, José Luis González González, Ignacio Iglesias Villanueva, David Pérez Pallas, Daniel Ocón Arraiz et Víctor Areces Franco, envoyée à EFE ce mardi, les assistants déclarent que personne de la RFEF ne les a informés de la fin de leur relation de travail, ni de leur licenciement ou révocation, et que par conséquent leurs contrats de travail restent en vigueur.

Les arbitres reconnaissent cependant qu’après le match Valence-Real Madrid, aucun d’entre eux n’a été désigné comme officiel VAR, « une décision sans précédent depuis l’introduction du système » dans le football espagnol, et maintiennent que les retirer « conjointement et unanimement des désignations ne répond pas aux erreurs techniques au cours de la saison », « ni à aucun type d’incident qui s’est produit dans le match susmentionné ».

A lire aussi  Les équipes espagnoles veulent éviter le PSG et l'Inter lors du tirage au sort de la Ligue des champions

Vinícius expulsé à Mestalla pour avoir agressé Hugo Duro EFE


Décision controversée et grâce surprenante de Vinicius

« Au contraire, cette décision n’est rien d’autre que des représailles répréhensibles et injustifiées contre nous, pour le simple fait d’avoir déposé, il y a quelques semaines, un document de conciliation avant d’aller en justice contre la RFEF, réclamant certains droits du travail que nous comprenons avoir en tant que travailleurs », dénoncent-ils.

Le 23 mai et après le match Valence-Real Madrid de la 35ème journée, la Commission technique des arbitres (CTA) a remplacé Ignacio Iglesias Villanueva comme VAR pour le match Betis-Getafe et comme VAR assistant (AVAR) pour le match Osasuna-Athletic Club de la journée suivante..

La RFEF a rapporté la décision de la Commission technique du CTA de changer la désignation du Galicien après ce qui s’est passé à Mestalla, lorsque la VAR n’a montré à l’arbitre, Ricardo de Burgos Bengoechea, que le coup porté par Vinicius Júnior à Hugo Duro et non la saisie précédente du cou du Brésilien, qui a été expulsé pour cela. Il n’a pas non plus vu l’agression de Rüdiger sur Yunus ni la tentative d’agression du Brésilien sur l’Américain.

Compétition a déclaré que « l’action de l’arbitre VAR ne pouvait être qualifiée d' »erreur humaine », car l’image envoyée à l’arbitre pour évaluer l’action était totalement partielle, partiale et déterminante de l’erreur de l’arbitre dans l’évaluation de ce qui s’était passé et, par conséquent, de l’expulsion injuste du joueur, faisant de l’agresseur l’agressé ». C’est sans doute surprenant sans précédent de lui pardonner non seulement le carton rouge pour une agression incontestable, mais aussi de lui pardonner deux matches pour avoir applaudi De Burgos et n’avoir pas évalué ses insultes à l’égard des adversaires ou ses railleries à l’égard du public..

A lire aussi  Getafe devient le nouveau propriétaire d'Alderete

Auteur/autrice