Griezmann : « L’Atletico sera presque à 100% mon dernier club en Europe et ensuite j’aimerais aller en MLS ».

Antoine Griezmann clôture l’année 2023 en étant l’un des joueurs les plus remarquables de la Coupe du Monde de la FIFA. Atlético et le Ligue, qui lui a valu d’être désigné par le journal AS comme le joueur le plus décisif de la Ligue 2022-23. Le Français a accordé une interview au média sportif dans laquelle il analyse son présent et son avenir au sein de l’équipe rouge et blanche.

L’Atlético et la MLS

A 32 ans, Griezmann est très clair sur sa feuille de route : « Je ne suis pas un fan de l’Atlético.L’Atlético sera presque à cent pour cent mon dernier club en Europe. C’est là où je veux être, où je suis le plus heureux et ici je suis chez moi. Je sais que le club est favorable à ce que je puisse faire un effort et nous en parlerons. Au-delà de l’Europe, ce que j’aimerais plus tard, c’est la MLS (championnat américain), je l’ai toujours reconnu ».

Le Français est ambitieux et espère remporter des titres avec les Colchoneros cette année.Je veux gagner des titres avec ce club. Je veux faire tout ce qui est possible. Nous jouons l’Inter en huitièmes de finale ChampionsC’est un adversaire difficile, mais qui nous ressemble. Et en Liga, nous voulons rester aussi proches que possible jusqu’à la fin, car tout peut arriver jusqu’à la fin ».

Griezmann ne cache pas que son retour à l’Atlético a été une réussite à tous points de vue : « J’ai aussi été heureux lors de la première phase ici à l’Atléti. Je pense que je suis heureux maintenant, mais en plus, je me rends vraiment compte que je suis heureux. On en profite alors davantage et on s’amuse plus, parce que lors de la première étape, je n’ai pas réalisé à quel point j’étais heureux ».

A lire aussi  Ilaix Moriba proche de signer pour Getafe

Il semble incontestable que l’attaquant rouge et blanc mange déjà à la table de Mbappé et BellinghamBellingham : « Pour moi, ce sont des joueurs très différents. Si nous parlons de ce qu’ils font pour l’équipe, peut-être. Je me débrouille très bien, j’aime vraiment mon jeu et j’espère que je pourrai aller encore plus loin, parce que je pense que je l’ai. Cette phrase a été beaucoup utilisée et c’est une façon de s’exprimer. En fin de compte, chacun pense qu’il est à la table où il est et qu’il l’apprécie. En ce moment, je me sens très bien, à un niveau très élevé et j’aime beaucoup ça. Nous verrons à la fin de la saison, c’est une question de saison, et nous verrons où j’en suis personnellement. En fin de compte, c’est aussi vous (les médias) qui direz qui est à quelle table et ensuite il y aura une opinion générale de la part de tout le monde. Mais la vérité, c’est que je vais très bien, je suis très heureux et quand j’ai dit cela, je l’ai pensé, parce que j’étais dans un très bon moment ».

Le joueur avoue qu’il a envie de jouer les Jeux olympiques de Paris L’été prochain, « Il faut en parler au club. Mais c’est un objectif pour moi, c’est un rêve. J’aimerais bien », et pour 2024, il demande « de la joie pour tous ceux qui aiment le football. La santé pour tous. Et de la joie pour les « colchoneros ».

Auteur/autrice

A lire aussi  Le discours émouvant de Jenni Hermoso : "C'est fini, je suis Jenni, je suis une joueuse et je suis cette fille qui a été championne du monde".