LaLiga Santander s’achève, avec pour enjeu la relégation et la Ligue des conférences

Le milieu de tableau est impliqué dans les deux buts. A l’exception des relégués de Barcelone, des « champions » Real Madrid, Atlético de Madrid, Real Sociedad et Séville, et avec l’Europa League assurée pour Villarreal et le Betis, les autres jouent l’accès à la troisième compétition continentale et le salut.

Après la relégation de l’Espanyol lors de la dernière journée et celle d’Elche il y a quelques temps, ils tentent d’éviter l’autre place, dans cet ordre, Valladolid, Celta, Almería, Valence, Getafe et Cadix.. Entre les pucelanos et les cadistas, il n’y a que deux points de séparation. La calculatrice fume.

Dans la course à l’accession à la Conference League, les Séville a été éliminé de la Ligue des champions après avoir décroché un billet pour la Ligue des champions grâce à sa victoire en Ligue Europa et jouera ce dimanche contre Real Sociedad par Imanol Alguacil.

Entre les Majorqueet Osasuna, septième, il n’y a que trois points. Tout peut donc arriver. L’équipe des Baléares entraînée par le Mexicain Javier Aguirre est évidemment celle qui a le moins d’options. Ils accueilleront Rayo Vallecanoqui compte deux points de plus et n’est qu’à un point des osasunistas et de l’Athletic Club.

Osasuna accueillera à l’abri de ses supporters à El Sadar les Gironaneuvième avec un point de moins, dont les options, comme celles du Rayo et de Majorque, dépendent également de la victoire et de l’attente, bien que l’équipe de Míchel Sánchez, qui vient de renouveler son contrat, reste sur quatre matches sans victoire.

Et le Athlétique se rendra au Santiago Bernabeu le Real Madriddont la mission est simplement de défendre la deuxième place.

A lire aussi  Joao Felix : "Ce sera un environnement très difficile".

Auquel le Atletico Madrid L’Atlético de Madrid de Diego Pablo Simeone, qui se rendra à La Ceramica pour Villarreal.

Le Valladolid recevra le Getafe dans un formidable duel direct, dans lequel l’équipe que José Bordalás a revitalisée arrive meilleure, encouragée par ses deux dernières victoires, mais elle a des absents notables pour cause de suspension comme Djene Dakonam et Cristian Portu, bien que Monchu et Martin Hongla manqueront également le choc du côté local en raison de l’accumulation d’avertissements.

Le Celtique Le Celta de Carlos Carvalhal n’a pas réussi à assurer son salut et s’est rendu la vie difficile. Et d’une certaine manière. Le Celta joue son salut face à l’une des équipes les plus en vue de la saison. Barcelonequi a perdu deux matches depuis son titre et n’a battu que Majorque. Balaídos sera plein à craquer pour tenter de galvaniser ses joueurs.

Le Almeria visitera le Espanyol avec l’avantage de la dynamique face à un adversaire qui n’a plus aucune chance de rester dans l’élite.

Le Valence joue à l’extérieur pour Betis prêt à sauver définitivement une saison très difficile et à ne pas avoir à regarder sur d’autres terrains dans un match qui, d’autre part, sera l’adieu d’un club historique comme le Betis. Joaquín Sánchez.

Le Cadixqui occupe la meilleure place, se rendra chez la lanterne rouge Elchequi, depuis sa relégation et avec l’Argentin Sebastián Beccacece sur le banc de touche, connaît une fin plus qu’honorable.

Auteur/autrice

A lire aussi  Vinicius publie une vidéo des insultes racistes qu'il a subies : "Ce n'est pas du football, c'est inhumain".