L’Arabie saoudite atteint les demi-finales de la COTIF pour la première fois de son histoire

Le football saoudien fait fureur. En Europe, dans le monde entier et aussi au COTIF. Les Arabes ont bouleversé le Groupe B hier soir et ont décroché leur place – y compris la première – en huitième de finale grâce à une victoire 2-0 bien méritée sur l’équipe d’Arabie saoudite. Valence CF. Le match a été marqué par une spectaculaire de Thamer Alkhaibiri en seconde périodequi a marqué le premier but et a été à l’origine du second.. De l’eau dans le désert. C’est ce qu’a fait cet attaquant pour son équipe qui, après quatre participations à la COTIF, jouera pour la première fois les demi-finales..

Première partie

Les attentes étaient élevées pour ce match qui, en plus de déterminer quelle équipe rejoindrait l’Elche CF en demi-finale, déterminerait également le résultat final du groupe. L’enjeu était de taille pour ce qui s’annonçait comme un grand match. Après la cérémonie de l’hymne national, le match commence avec une nette domination de Valence, bien que l’Arabie Saoudite commence par quelques attaques sur le flanc droit. mais le numéro 9 ne parvenait pas à les conclure, Thamer Alkhaibiri. L’échange de coups s’est poursuivi à l’autre bout par l’intermédiaire de Bonafeun ailier très rapide, qui a manqué de quelques centimètres une longue balle qui lui aurait permis de prendre l’avantage au tableau d’affichage.

L’équipe arabe a bouleversé le Groupe B et s’est qualifiée en s’imposant 2-0 face au Valencia CF. CÉSAR MARS


A lire aussi  La commission de recours de la FIFA confirme la disqualification de Rubiales

L’Arabie n’a pas hésité, sachant qu’une victoire lui permettrait d’accéder aux demi-finales. Coup franc latéral très mal défendu par la gardienne valencienne, Raúl Jiméneza mis la peur au ventre du « che ». Les Saoudiens étaient sortis avec deux vitesses de plus que Valencia. Tout le danger venait de leurs flancs, dans des actions brillamment dirigées par l’ardoise de Eric PergeerLa vérité, c’est que jusqu’à présent, ça marchait, mais ça n’apparaissait pas sur le tableau d’affichage. La vérité est que, jusqu’à présent, cela fonctionnait, même si cela ne se reflétait pas sur le tableau d’affichage. À la mi-temps, l’impasse initiale est toujours d’actualité. et la résistance valencienne, presque miraculeusement, reste invaincue.

L’Arabie n’a pas tremblé, sachant qu’une victoire lui permettrait d’accéder aux demi-finales. CÉSAR MARCH


Deuxième partie

La deuxième mi-temps a encore tout à dire. Et la physionomie du match a changé presque immédiatement. Un mouvement sur le flanc gauche des Arabes et un centre qui effleure un défenseur des Black and Whites permettent à l’attaquant saoudien Alkhaibiri de tromper Raúl Jiménez à l’entrée de la surface de réparation.. Les Saoudiens se retrouvent pour la première fois en demi-finale, mais le film n’est pas encore terminé.

S’il est une chose qui caractérise la COTIF, c’est qu’elle est pleine de surprises. Dix minutes plus tard, Alkhaibiri riposte une nouvelle fois de manière extraordinaire sur un long ballon. derrière la défense valencienne, il se débarrasse de deux défenseurs et laisse Hassan Edreis seul pour terminer un centre au second poteau et porter le score à 2-0.. Une pilule amère à avaler Valencianistas, qui commençaient à voir leurs chances de qualification s’éloigner.

A lire aussi  Gérone peut faire le calcul : 7 millions pour 50 % de son meilleur buteur

Trois occasions valencianistes d’affilée, avec plus d’intention que de réussite.a montré cela, jusqu’à la fin, L’équipe de Paco Cuenca n’allait pas laisser filer le match.. Mais len face d’eux se trouvait une grande équipe comme l’Arabie Saoudite.qui n’a cessé de monter en puissance dans le tournoi. A la fin des 80 minutes, il n’y a pas eu de surprise pour le reste du match, et l’on peut dire qu’il n’y a pas eu de surprise pour le reste du match. Arabia a décroché son billet pour les demi-finales de la COTIF pour la première fois de son histoire..

Trois occasions valenciennes consécutives, avec plus d’intentions que de réussite, ont montré que, jusqu’à la fin, l’équipe de Paco Cuenca n’allait pas laisser filer le match. MARCHE DE CÉSAR


Fiche technique

SEL NAL. Arabie Saoudite21- Abdulrahman Aghamdi

4- Abdulrahman Sahhari

6- Ali Alfahmi

7- Ali Almahdawi

8- Mahdi Alobud

9- Thamer Alkhaibari

11- Abdulrahman Alenazi (Jalal Alsalem, 38′) (Awad Dahal, 80′)

14- Hassan Edreis (Turki Alghumayl, 75′)

16- Awad Aman

18- Saleh Barnawi

25- Ahmed Asiri

Valence CF: 13- Raúl Jiménez Latorre

2- Iván Mejía

6- Rubén Martínez

7- César Bonafe (Lucas Núñez, 50′)

8- Oriol Marty (Joaquim Utges, 50′)

9- Joel Escaler

12- Miguel Monferrer

15- Marc Ros (Iker Navarro, 40′)

16- Jan Montes

18- Alejandro Quiroz (David Martínez, 50′)

21- Carlos Alós

Buts: 1-0. M. 43 : Alkhaibari, Thamer ; 2-0. M.50 : Edreis, Hassan ;

ArbitreCarballa Miñana, José Miguel. Carton jaune pour César Bonafe pour Valencia.

A lire aussi  Le PSG laisse Mbappé de côté pour la tournée asiatique

RemarquesMatch joué à Els Arcs (l’Alcúdia) devant 3.000 personnes. 6ème tour de la COTIF.

Auteur/autrice