Le dernier mensonge de Rodrygo sur l' »affaire Vinícius ».

Cela fait plusieurs semaines que le « cas Vinícius » fait parler de lui. Le footballeur brésilien, lors du match Valence-Real Madrid du 21 mai, a reçu des insultes racistes de la part de plusieurs supporters. qui ont déjà été expulsés de Mestalla et ont reçu la sanction correspondante pour leurs actes déplorables.

Cependant, Ancelotti et Vinícius ont tous deux affirmé après le match que tout le stade de Mestalla avait insulté l’attaquant du Real Madrid. Quelque chose qui, comme les images l’ont montré par la suite, est totalement fausse. Malgré cela, la Fédération a contraint Valence à fermer la tribune Mario Alberto Kempes pendant trois matches..

Aujourd’hui, Rodrygo, le joueur de Madrid, s’est à nouveau exprimé sur le sujet lors d’une conférence de presse pendant le camp d’entraînement de l’équipe nationale brésilienne. L’attaquant a déclaré que « J’étais sur le terrain et j’ai vu tout le stade crier « singe ». C’est quelque chose qui m’arrive aussi. J’étais aussi très triste« . Encore une fois, des déclarations qui manquent de véracité à la lumière des images qui montrent que les insultes racistes n’ont été proférées que par un petit groupe de personnes.

Rodrygo contredit Vinícius sur Mestalla

Contrairement à ce qu’a dit Vinícius dans un communiqué sévère publié après l’épisode de Mestalla, Rodrygo a nié que l’Espagne soit un pays raciste : « Je ne suis pas un pays raciste.Beaucoup de gens disent que l’Espagne est raciste. Je vis là-bas et je dis que l’Espagne n’est pas raciste. Le racisme existe partout dans le monde et il se peut que certaines personnes ici soient racistes.« .

A lire aussi  Papu Gomez, suspendu pour deux ans pour dopage

Auteur/autrice