Le marché provoque un tremblement de terre dans les cages de l’équipe nationale : Robert Sánchez, David Raya, De Gea, Kepa…

Le marché des transferts a trouvé dans les gardiens de but l’un de ses points les plus chauds de cette pré-saison. Il est particulièrement frappant de constater que quatre des gardiens qui ont défendu les buts de l’équipe nationale espagnole ces derniers temps sont impliqués dans ces mouvements ou ces rumeurs de transfert dans les buts.

De Gea, de starter à stoppeur

Le premier à changer de statut, et peut-être la situation la plus inattendue, est David de Gea. A 32 ans, l’ancien gardien de Manchester United, qui a été à plusieurs reprises le meilleur joueur de l’équipe ces dernières saisons, se retrouve au chômage. Alors qu’il était titulaire et à une signature du renouvellement de son contrat, il se retrouve sans équipe. Le joueur qui était à un fax d’être le gardien de but du Real Madrid cherche une équipe après que la porte d’United se soit refermée il y a quelques semaines. On parlait de l’intérêt du Bayern pour le recruter et on disait aussi qu’il aurait pu finir au Paris Saint-Germain, mais l’arrivée de Luis Enrique, avec qui il a mal fini en équipe nationale, a fermé cette voie. Aujourd’hui, il attend un appel qui pourrait bien venir d’Arabie saoudite, où il maintiendrait au moins sa hiérarchie économique.

Celui qui a changé d’équipe est Robert Sanchez, le géant international espagnol qui a quitté les plages de Brighton pour rejoindre les rues de Londres et s’engager à Chelsea. Le gardien de but né à Carthagène larrive à Stamford Bridge à la demande de Mauricio Pochettino, qui est convaincu par ses 197 centimètres et sa maîtrise de la surface de réparation pour son nouveau projet.

A lire aussi  Javi Gracia pourrait signer à Almería

Ce mouvement a entraîné celui d’un autre coéquipier en équipe nationale, Kepa, qui avait retrouvé le poste de gardien de but titulaire des Bleus avec l’arrivée de Tuchel. Mais.., après la signature de Sánchez, Arrizabalaga s’est mis à la recherche d’une équipe et le Bayern s’est montré intéressé par lui. Tuchel cherche à le faire revenir pour compenser la perte de Neuer. Le Suisse Yann Sommer n’a pas convaincu les Bavarois et est parti à l’Inter cet été.

Et le dernier des gardiens de but qui ont été sous les ordres de Luis de la Fuente et qui ont connu un été chargé est David Raya. Le Catalan de 27 ans est sur le point de quitter Brentford pour rejoindre l’Arsenal de Mikel Arteta, où il sera un concurrent de taille pour Aaron Ramsdale, qui a participé à la victoire aux tirs au but des Gunners contre Manchester City le week-end dernier lors de la Charity Cup.

Real Madrid, Villarreal, Valence ?….

Ils ne sont pas les seuls gardiens à avoir fait parler d’eux. Au Real Madrid, Carlo Ancelotti et le club s’étaient mis d’accord sur le fait que le gardien de but de l’équipe de France devait être un gardien de but. qu’il était temps de laisser Andrei Lunin s’envoler, mais l’Ukrainien a préféré rester dans l’ombre de Courtois. et il semble qu’il restera au club une année de plus.

Villarreal a pensé que c’était une bonne idée de faire revenir Gerónimo Rulli, Après avoir quitté l’Ajax Amsterdam et remporté la Coupe du monde avec l’Argentine au Qatar dans l’ombre de « Dibu » Martinez, il a également souhaité revenir au stade de la Ceramica pour concurrencer l’éternel Pepe Reina dans le rôle de titulaire.

A lire aussi  Le juge demande le témoignage des responsables de la RFEF et de l'entourage de Jenni Hermoso.

Celtiña Rubén Blanco est parti à l’Olympique de Marseille avec Marcelino García et Vicente Guaita, qui était à Crystal Palace depuis six saisons, souhaite changer d’air à l’âge de 36 ans. et beaucoup sont à nouveau dans l’orbite de Valence, où Mamardashvili a été cité comme l’un des possibles vendeurs de Peter Lim, qui continue de démanteler l’effectif marché après marché.

Auteur/autrice