Le meilleur départ de Castellón à domicile depuis plus d’un demi-siècle

Castellón a fait ses adieux à 2023 en tant que leader du Groupe II de la Primera RFEF après avoir réalisé son meilleur début de championnat devant son public depuis 1971, en remportant ses neuf matches à domicile.

Les doutes soulevés par l’équipe en pré-saison après quinze jours de recrutements et l’arrivée du Néerlandais Dick Schreuder sur le banc, se sont envolés avec un début de saison surprenant avec une victoire contre Málaga (2-1) et trois matchs gagnés d’affilée.

La première de leurs trois défaites est intervenue lors de la dixième journée contre San Fernando (2-0), bien que l’équipe de Castellón ait déjà montré sa capacité à marquer des buts.

Les 40 buts marqués au cours des 17 journées du championnat donnent une moyenne de 2,3 buts par match, qui passe à 3,1 lorsqu’ils jouent au stade Castalia, Castellón a réussi à battre Mérida (5-1), Castilla et Linares (4-1) ou l’Atlético Baleares (4-2).

Le plan de jeu de Schreuder a surpris les supporters de Castellón, mais aussi les autres équipes qu’ils ont affrontées.

Avec une défense composée de trois défenseurs centraux et de deux ailiers en plus de l’attaque, Castellón utilise un jeu très vertical avec lequel ils atteignent rapidement la zone rivale et leur objectif est de submerger l’opposition jusqu’à ce qu’ils puissent trouver le but, en adoptant un système très risqué en défense mais avec le but comme principal outil pour gagner.

En attaque, des joueurs comme Jesús de Miguel, qui avec 11 buts est le meilleur buteur de la Primera RFEF, et le leadership de Haris Medunjanin, 38 ans, qui a marqué 8 buts et délivré 6 passes décisives, se distinguent.

A lire aussi  Le duo le plus redoutable d'Europe est de retour

Castellón a également réussi à se qualifier pour les 32èmes de finale de la Copa del Rey, où il affrontera Osasuna le 7 janvier au stade Castalia, après avoir éliminé Oviedo, un club de deuxième division, grâce à une victoire 2-1.

Auteur/autrice