Mapi León et Patri Guijarro quittent le camp d’entraînement de l’équipe nationale

Les internationaux Mapi León et Patri Guijarro ont quitté le camp d’entraînement de l’équipe nationale espagnole à Oliva ce matin, après avoir déclaré qu’ils n’étaient pas dans les meilleures conditions mentales pour affronter les matches de la Ligue des Nations, que l’Espagne jouera ce vendredi à Sucia et mardi contre la Suisse à Cordoue.

A l’issue de la réunion qui s’est achevée aux premières heures de la matinée entre les joueurs de l’équipe nationale, le président du Consejo Superior de Deportes, Víctor Francos, l’entraîneur Montse Tomé et des membres de la RFEF, il a été annoncé que 21 des 23 joueurs restaient dans l’effectif de l’équipe nationale et que seuls deux partaient, sans que l’on sache de quels joueurs il s’agissait.

Enfin, les joueurs qui partent sont les joueurs de Barcelone. Mapi León et Patri Guijarroqui, lorsqu’ils ont quitté l’hôtel du camp d’entraînement, ont déclaré qu’ils quittaient le camp d’entraînement parce qu’ils n’étaient pas émotionnellement prêts à jouer.

« C’est une réalité que la situation de Patri et de moi-même est différente de celle du reste des coéquipiers. Nous savons donc peut-être déjà que ce n’était ni le moyen ni la manière de revenir.. En fin de compte, nous ne sommes pas dans les bonnes conditions. Il s’agit d’un processus. Nous sommes heureux parce que des changements sont en cours. Petit à petit, des changements sont en cours et nous soutenons pleinement nos collègues, comme nous l’avons fait de l’extérieur pendant cette période, a commenté Mapi León

Pour sa part, Guijarro a déclaré: « Ces changements sont en cours d’élaboration et il est vrai qu’ils n’ont pas encore eu lieu, mais ils sont en cours d’élaboration. C’est très difficile. Le fait d’être ici, et la façon dont tout s’est passé, fait que mentalement on n’est pas prêt à être ici ».

A lire aussi  Elche se qualifie pour les demi-finales en battant ADH Brazil (2-1)

Auteur/autrice