Osasuna et Séville sans but (0-0)

Osasuna n’a pas pu remporter sa première victoire à El Sadar cette saison, après un match nul et vierge contre l’équipe d’Espagne. Séville à un match avec des occasions et du rythme mais qui manque de clarté pour ouvrir le score. Les deux équipes, en particulier l’équipe locale, ont eu des occasions nettes d’ouvrir le score, mais le tableau d’affichage n’a jamais bougé.

Osasuna a rôdé la surface de réparation de l’équipe adverse sans la tester. Nyland, qui a fait ses débuts sous le maillot de Séville après avoir signé cet été. Le choix d’Arrasate de titulariser Iker Muñoz et Torró au milieu de terrain est surprenant car ce sont deux joueurs qui occupent la même position sur le terrain.

La volée d’Ocampos frôlait le poteau droit du but de Sergio Herrera à la 20e minute. Les deux équipes se protégeaient bien en défense et ne prenaient pas de risques en cherchant le but adverse.

Chimy a eu deux occasions franches

Le match n’a pas connu beaucoup d’occasions en première mi-temps en raison de la bonne organisation défensive qui a prévalu sur les attaques. Chimy Ávila manque une belle occasion sur une passe à ras de terre de Mojica.. L’Argentin, qui avait toutes les cartes en main, a envoyé le ballon dans les nuages.

C’est exact, le rythme n’était pas négociable. Rafa Mir et Lukébakio ont donné du fil à retordre à David García et Catena. Ce dernier est revenu dans l’équipe de départ pour former une partie de la ligne arrière.

A lire aussi  Schreuder : "Nous n'avons rien à perdre et beaucoup à gagner, c'est parfait".

Le but d’Osasuna est sauvé par le poteau

Le match s’est dégradé en seconde période avec des allers-retours qui n’ont pas profité au physique des joueurs. Un une-deux entre Budimir et Chimy Ávila à l’intérieur de la surface de réparation a permis d’inscrire le premier but du match.. El Comandante a touché le poteau avec son plongeon.

Le double changement pour Moi Gómez et Kike Barja a permis d’augmenter la qualité au milieu de terrain et le débordement sur les flancs pour tenter de titiller une équipe de Séville qui n’était pas non plus débordée.

Ocampos était l’un des joueurs les plus actifs, se lançant constamment à l’assaut de la surface de réparation. Herrera dégageait un coup franc de Joan Jordán, réagissant rapidement. Arrasate utilisait tous ses changements, faisant entrer Raúl García de Haro, Rubén García et Areso.

En fin de compte, aucune des deux équipes n’a réussi à renverser l’autre. 0-0 est le court résultat avec lequel Osasuna a obtenu son premier point devant ses supporters. après des défaites contre l’Athletic et Barcelone.

Fiche technique :

0 – Osasuna : Herrera ; Peña (Areso, m. 85), David García, Catena, Juan Cruz ; Chimy Ávila (Raúl, m. 85), Torró, Iker Muñoz (Moi Gómez, m. 68), Aimar Oroz, Mojica (Kike Barja, m. 68) ; Budimir (Rubén García, m. 85).

0 – Séville : Nyland ; Sánchez, Badé, Gudelj, Salas (Pedrosa, m. 77) ; Rakitic, Jordán, Óliver Torres (Sow, m. 85) ; Ocampos, Lukebakio, Rafa Mir (En-Nesyri, m. 71).

A lire aussi  Mise à jour sur l'état de santé d'Alberth Elis : "Il n'est pas encore possible de se prononcer sur le pronostic vital".

Arbitre : Iglesias Villanueva (Comité de Galice), assisté par Bueno Mateo et Cerezo Parfenof. Cartons jaunes pour Budimir et Torró pour Osasuna. Rakitic, Salas et Pedrosa pour les visiteurs.

Incidences : Match correspondant au sixième tour de la LaLiga EA Sports joué à El Sadar devant 19 670 spectateurs.

Auteur/autrice