Le groupe Teresa Carles Flax & Kale prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de 5,6 millions d’euros dans le kombucha d’ici à la fin de 2023.

Aragonès visite l’usine de Bell-lloc d’Urgell (Lleida)

LLEIDA, 3 novembre (CALPA PARIS) –

Le groupe Teresa Carles Flax & amp ; Kale prévoit un chiffre d’affaires de 5,6 millions d’euros dans le kombucha à la fin de 2023, une augmentation d’année en année de 70%, a rapporté dans un communiqué vendredi.

Le président de la Generalitat, Pere Aragonès, a visité vendredi l’usine de Bell-lloc d’Urgell (Lleida), dans laquelle le groupe prévoit d’investir « un minimum de 5 millions d’euros supplémentaires ».

Ils s’ajouteront aux 12 millions que l’entreprise a alloués à l’usine depuis son ouverture, en 2018 : elle dispose d’installations de 6 500 mètres carrés et emploie 50 travailleurs, qui « seront progressivement augmentés ».

De même, Teresa Carles prévoit d’augmenter sa capacité de production de 15 millions de bouteilles par an à 75 millions, « une fois que tous les investissements de Perte se seront concrétisés au cours de la période 2023-2026 ».

PRÉVISIONS D’INTERNATIONALISATION

L’investissement est prévu « en partie » grâce aux fonds de Next Generation, acheminés par le consortium « From Gree to Healthy » (FG2H).

Le PDG de l’entreprise, Jordi Barri, a souligné que cette année, les ventes de kombucha ont dépassé les attentes et qu’elles sont montées en flèche, tout en assurant que les prix sont restés stables.

D’ici 2024, l’entreprise prévoit également d’être présente dans 14 pays, en plus des Pays-Bas, de la Belgique, de l’Autriche, de la République tchèque, de la Roumanie, de la Hongrie et du Royaume-Uni.

L’entreprise a estimé à 35 % la part de marché en volume de ses 10 références de produits en Espagne et s’est définie comme « la marque à la croissance la plus rapide » en termes de notoriété.

A lire aussi  La Fed maintient ses taux pour la deuxième réunion consécutive

Auteur/autrice