EA Sports LaLiga ouvre le rideau à Almeria lors d’une journée placée sous le signe de la chaleur

Almeria-Rayo Vallecano et Séville-Valence ouvrira la Liga 2023-2024, dont la première journée prévoit déjà la visite du Real Madrid à San Mamés et celle du FC Barcelone à Getafe, pour entamer la défense de leur titre, au milieu de tous les doutes générés par un marché encore ouvert aux arrivées et aux départs possibles.

Avec un nouveau nom et un nouveau look, EA Sports LaLiga commence avec l’avenir d’un bon nombre de joueurs encore à clarifier et, comme il y a un an, avec le nom de Kylian Mbappé dans l’orbite du Real Madrid. L’attaquant français est toujours sur la touche au PSG pour ne pas avoir renouvelé son contrat. Le marché se termine le 1er septembre.

Avec moins d’inscriptions que les années précédentes, la compétition démarre avec nouveaux visages Le retour de classiques comme Rafa Benítez, nouvel entraîneur du Celta, César Azpilicueta, désormais à l’Atlético ou Marc Bartra, de nouveau au Bético, et des adieux comme celui de David Silva pour cause de blessure ou ceux des « émigrés » comme Sergio Canales, Sergio Busquets ou Jordi Alba.

Dans le domaine de la Almeriaqui a lutté jusqu’à la dernière journée pour éviter la relégation, sera le lieu où le ballon sera mis en jeu demain, avec maintenant Vicente Moreno sur le banc après la démission de Rubi. Avec le récent renfort du sénégalais Dion Lopy, ils accueilleront le Rayo Vallecano, qui avait également un nouvel entraîneur en la personne de Francisco Rodríguez, après l’âge d’or d’Andoni Iraola et son départ pour Bournemouth en Angleterre.

A lire aussi  La vidéo de Shakira avec ses enfants énerve Piqué

L’autre match avancé sera Séville-Valence, un duel entre deux équipes qui ont eu beaucoup de mal dans le dernier championnat, même si les Andalous ont terminé la saison avec leur septième titre en Europa League, aux mains de José Luis Mendilibar, son troisième entraîneur lors de la dernière campagne.

L’entraîneur basque est privé du défenseur central français. Tanguy Nianzou pour accueillir l’équipe de Rubén Baraja, qui a dû se battre pour éviter la relégation et qui part avec un effectif très limité après sept départs, dont celui de l’uruguayen Edinson Cavani, et la seule signature du milieu de terrain José Luis García, Pepelude Levante.

Samedi, le Real Madrid, vice-champion de la Liga, qui a battu Milan et Manchester United et perdu contre Barcelone et la Juventus lors de ses préparations en championnat. L’équipe de l’entraîneur italien Carlo Ancelotti fera ses débuts à San Mames sans Dani Ceballos, blessé, ni le Turc Arda Güller, la recrue de la saison.

San Mames L’équipe les accueille après avoir fait match nul contre Manchester United, sans Yeray Álvarez, Yuri Berchiche, Dani García et Alex Berenguer, blessés, au cours d’une pré-saison où l’équipe d’Ernesto Valverde n’a remporté qu’une seule victoire en six matches.

Samedi se jouera également la Real Sociedad-Girona et le duel Las Palmas-Mallorca, qui marquera le retour de l’équipe de la Grande Canarie en première division après cinq ans, avec les renforts de l’attaquant Munir El Haddadi et du latéral droit Julián Araujo.

Le onze jaune de Francisco Javier García Pimienta fera sa débuts L’équipe mexicaine de Javier Aguirre, avec les nouveaux venus Larín (Valladolid), Toni Lato (Valence), Omar Mascarell (Elche) et le Belge Siebe Van der Heyden (Royale Union Saint Gilloise).

A lire aussi  L'Udinese transforme son stade en parc solaire

À Saint-Sébastien la Real de Imanol Alguacil Le Real rêve d’une saison comme la précédente, qui commence contre une autre équipe qui a atteint la maturité avec Míchel Sánchez à la barre. Les Catalans ont remporté cinq des six matches de pré-saison, dont le dernier contre la Lazio, avec l’attaquant ukrainien Artem Dovbyk pour ses débuts.

Le dimanche sera Les débuts de Barcelone à Getafeaprès avoir remporté le Gamper contre Tottenham, avec une démonstration de son sang neuf. Yaminel Lamal, Fermín López et Ez Adbe, ainsi qu’Ansu Fati ont permis à l’équipe de Xavi Hernández de revenir au score en 15 minutes (4-2).

Le Getafe L’équipe de Getafe se prépare à faire ses devoirs d’avant-saison, Mauro Arambarri et Luis Milla étant blessés.

Le retour de Rafa Benítez dans le championnat espagnol, sept ans après son départ du Real Madrid, ajoute de l’intérêt à l’offre du club. Celta-Osasuna à Vigo, où l’entraîneur construit un projet pour le centenaire du club galicien, qui espère encore s’adjoindre un gardien de but et un attaquant.

Le onze de Jagoba Arrasate sera face à eux, une grande révélation avec la dernière place de finaliste de la Coupe et la qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA. Conference League, qui compte cinq victoires et deux défaites en pré-saison.

Villarreal et BetisVillarreal et le Betis, qui ont terminé à quatre points l’un de l’autre dans la dernière Liga, se rencontreront avec de nombreux nouveaux joueurs locaux et l’absence du Portugais William Carvalho, blessé, pour l’entraîneur Manuel Pellegrini, qui en est à sa quatrième expérience au Betis. Le Chilien est déjà entré dans l’histoire en se qualifiant trois fois de suite pour la compétition européenne.

A lire aussi  Mainz exclut Anwar El Ghazi pour avoir soutenu la Palestine sur ses comptes de médias sociaux

L’autre est monté, Alavés et Grenade, reporteront au lundi 14 leurs premiers déplacements à Cadix et à l’Atlético de Madrid. Encore sous le coup de la grave blessure subie par Giuliano Simeone lors du match amical contre Buros, l’équipe de Luis García Plaza rend visite à un adversaire qui fête sa quatrième saison consécutive en Primera Division après de nombreuses difficultés.

Le Metropolitano célébrera le début du nouveau projet de l’Argentin Diego Pablo Simeone. De nouveaux visages, comme César Azpilicueta, Soyuncu et Javi Galán, et d’autres familiers, comme Samuel Lino et Rodrigo Riquelme, renforcent une équipe qui commence avec une soif de titres contre Grenade, dirigé par Paco López, lors de son retour en Première Division un an plus tard.

== LaLiga EA Sports (1ère journée)

. Vendredi 11-Août

19.30 Almeria-Rayo Vallecano

22.00 Séville-Valence

. Samedi 12 août

17.00 Real Sociedad-Girona

19.30 Las Palmas-Mallorca

21.30 Athletic Club-Real Madrid

. Dimanche 13 août

17.00 Celta de Vigo-Osasuna

19.30 Villarreal-Betis

21.30 Getafe-Barcelone

. Lundi 14 août

19.30 Cadix-Alavés

21.30 Atlético de Madrid-Granada.

Auteur/autrice