Joan Laporta prépare la liste des remplaçants de Xavi Hernández

Beaucoup de choses devront changer au Camp Nou avant que les joueurs de l’équipe de France ne se sentent à l’aise. Xavi Hernández pour continuer sur le banc de touche azulgrana la saison prochaine. La saison dernière, le Real Madrid et l’Atlético de Madrid ont « jeté » la LaLiga au profit du club catalan, sans compter l’image désastreuse en Europe et le mauvais jeu du sybarite Culé, ainsi que les nombreuses faveurs arbitrales dont il a pu bénéficier, contrairement à cette saison, en 22/23.

Le FC Barcelone est toujours en vie dans toutes les compétitions, mais les sensations sont similaires à celles de la saison dernière. L’équipe ne joue pas bien et le vestiaire n’est pas sous le contrôle d’un champion du monde qui, il y a quelques années, était l’idole de certains des joueurs auxquels il donne actuellement des ordres. Les leviers économiques controversés du Barça ont permis de renforcer l’équipe au goût de Xavi, tant lors de sa première saison que lors de l’actuelle. Plus de 200 millions dépensés pour faire venir Ferran, Raphinha, Koundé et Lewandowski n’ont pas vraiment donné un jeu attractif à l’équipe.. Cette saison, Joao Cancelo et Joao Félix sont arrivés en prêt, ainsi que les agents libres Iñigo Martínez et Gündogan, créant une équipe plus expérimentée. Le résultat est similaire et l’équipe est quatrième en LaLiga, à cinq points du Real Madrid et sept de Gérone. En ce sens, Joan Laporta envisage déjà avec Deco un possible changement sur le banc pour la saison prochaine, à moins que Xavi ne redresse l’équipe et ne parvienne à remporter la Liga ou un tournoi européen.

A lire aussi  L'échec incompréhensible de Cavani pour ses débuts à Boca Juniors

Remplaçants possibles de Xavi en tant qu’entraîneur du Barça

Laporta et Deco ont tous deux de très bonnes relations avec Rafa Marquezentraîneur de l’équipe réserve et peu apprécié de Xavi. Le Mexicain réalise une bonne saison avec l’équipe, qui se trouve dans la première moitié du groupe I de la première RFEF. En se débarrassant de quelques vétérans et en misant à nouveau sur les jeunes joueurs, Márquez pourrait être promu.

Mikel Arteta serait le favori du conseil d’administration et d’une grande partie des supporters. C’est un homme de football qui a réussi comme joueur et qui réussit maintenant comme entraîneur à Arsenal. Apprenti de Guardiola, il montre plus de personnalité sur le banc que Xavi.

Míchel. Non, il ne s’agit pas de l’entraîneur vétéran qui a été sur de nombreux bancs de LaLiga, mais du nouveau venu en Espagne, qui a placé Girona en tête du championnat. Il pratique un style de jeu vif et offensif.

Klopp entre dans la liste comme une option de rupture. L’entraîneur allemand de Liverpool a l’expérience, le succès et la personnalité nécessaires pour prendre le contrôle du vestiaire en un clin d’œil. De plus, les supporters apprécient de pouvoir attaquer le but adverse sans avoir à faire une centaine de passes au préalable.

Un ancien joueur de Madrid dans l’hémicycle

Xabi Alonso. Il est l’une des révélations en Europe et dirige Leverkusen avec un beau jeu offensif qui ne néglige pas l’aspect défensif, avec 39 buts marqués et seulement 12 encaissés en 14 matches. Il a marqué 39 buts et n’en a encaissé que 12 en 14 matches. Il n’a d’ailleurs pas encore perdu un seul match. Le Basque est également l’une des options les plus intéressantes pour remplacer Ancelotti au Real Madrid. Florentino Pérez serait un coup moral majeur.

A lire aussi  Les Rayados de Monterrey font pression sur Canales

Auteur/autrice