Benítez construit un mur au Celta (0-1)

Le Celta Vigo a réalisé un deuxième sans-faute consécutif face aux Allemands du VfL Wolfsburg, en les battant 1-0 samedi, grâce à un but inscrit en première période par le défenseur central Unai Núñez et à une remarquable prestation défensive, copie conforme de ce qu’ils avaient déjà montré face à l’Olympique lyonnais.

Rafa Benítez a opté pour un onze de départ qui pourrait bien être celui qui débutera la Liga contre l’Atlético Osasuna. Le seul doute est de savoir s’il maintiendra le double pivot avec Tapia et Beltrán ou s’il le modifiera pour introduire Gabri Veiga, qui a joué 20 minutes cet après-midi en tant que partenaire de Paciencia dans la ligne d’attaque.

La conception tactique de l’entraîneur du Celtic semble inébranlable. Le 4-4-2 a permis au Celta de gagner en solidité défensive, ce qu’il n’avait pas réussi à faire ces dernières saisons. Benítez a construit un mur et son équipe n’a pas encaissé de but lors de ses deux derniers matches.

Wolfsburg, qui avait disputé un autre match amical deux heures plus tôt contre les Italiens de Sassuolo, a dominé mais n’a guère créé de danger pour Iván Villar, qui s’est montré très fiable lorsqu’il a dû intervenir. Le joueur local continue de gagner la confiance de Benítez en attendant l’arrivée du remplaçant de Rubén Blanco.

Le match commençait sur les chapeaux de roue. L’équipe allemande se montrait menaçante sur une course de Wimmer que Tapia repoussait et sur un tir croisé de Kilian Fischer qui avait mis à nu les faiblesses défensives de Manu Sánchez. Le Celta réagissait avec une frappe lointaine de Tapia et un tir tendu de Bamba qui passait à côté.

A lire aussi  Liste des joueurs convoqués par Levante contre le CD Eldense

Le Celta défendait en rangs serrés, et juste après la mi-temps, il prenait l’avantage sur une action stratégique, un autre des domaines dans lesquels il s’est développé depuis l’arrivée de Benítez. Un centre d’Aspas et une finition d’Unai Núñez.

En seconde période, la première approche dangereuse de Wolfsburg intervenait à la 64e minute, un autre signe de la solidité du nouveau Celta. Il s’agissait d’un tir de loin. Benítez se déplaçait sur le banc et Swedberg profitait de ses minutes de jeu. Dans les dernières secondes du match, une erreur du jeune gardien Coke Carrillo a failli coûter la victoire au Celta, mais la tête de Wimmer a été repoussée par le poteau.

– Fiche technique :

0 – VfL Wolfsburg : Koen Casteels ; Kilian Fischer, Lacroix, Franjic, Rogerio ; Arnold, Vranckx, Wimmer, Svanderg, Cerny et Tiago Tomas. Anders Börset et Odogu ont également joué.

1 – Celtique : Iván Villar ; Mingueza, Aidoo, Unai Núñez, Manu Sánchez ; Carles Pérez, Beltrán, Tapia, Bamba ; Aspas et Larsen. Luca De la Torre, Hugo Sotelo, Carlos Domínguez, Cervi, Paciencia, Gabri Veiga, Dotor et Swedberg, Kevin Vázquez et Coke Carrillo (ps) ont également joué.

Buts : 0-1, min.28 : Unai Núñez.

Arbitre : Robert Schröder. Cartons jaunes pour Wimmer (Wolfsburg), Unai Núñez, Aidoo et Swedberg (Celta).

IncidentsMatch amical joué à la Volkswagen Arena.

Auteur/autrice