L’Arabie saoudite accueillera la Coupe du monde 2034

La FIFA a déjà décidé que la Coupe du monde 2034 se tiendrait en Arabie saoudite, après que l’Australie a décidé de retirer sa candidature. Football Australia a fait valoir qu’elle avait étudié la possibilité d’une candidature, mais qu’elle avait finalement décidé de ne pas aller de l’avant, laissant la voie libre à l’Arabie Saoudite. Arabie Saoudite comme seul candidat, ce qui a été confirmé quelques heures plus tard par le président de la FIFA, Gianni Infantino.

« Le football unit le monde comme aucun autre sport. La Coupe du monde est la vitrine idéale pour faire passer un message d’unité et d’inclusion. Des cultures différentes peuvent être réunies. a expliqué Infantino en annonçant la nouvelle.

L’Australie, malgré cette démission, est toujours intéressée par l’organisation d’autres tournois majeurs dans le pays et elle est très proche d’accueillir la Coupe du Monde de la FIFA. Coupe d’Asie féminine en 2026 puis la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA en 2029, suite au succès de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA. Coupe du Monde Féminine la Coupe du monde de football féminin de cette année.

Mais au moment où le Confédération Asiatique de Football a décidé de soutenir la candidature saoudienne pour 2034, ses espoirs ont été anéantis : « Après avoir pris en compte tous les facteurs, nous sommes arrivés à la conclusion de ne pas le faire pour la compétition de 2034 », a déclaré la Confédération asiatique de football. Fédération australienne dans un communiqué. « Au lieu de cela, nous pensons que nous sommes en position de force pour accueillir la plus ancienne compétition internationale féminine au monde, le Coupe d’Asie féminine de l’AFC 2026et accueillera ensuite les meilleures équipes du monde pour la Coupe du monde des clubs de la FIFA 2029. Pour ce faire, après la Coupe du Monde Féminine en Australie et la Nouvelle-Zélande 2023 et les Jeux olympiques de Brisbane en 2032 – représenteraient une véritable décennie dorée pour le football australien ».

A lire aussi  Le City de Guardiola et Rodri atteint enfin l'Olympe du football

L’Arabie saoudite a fait part de son intérêt pour l’organisation du tournoi de 2034 quelques heures seulement après que la FIFA a défini le processus. Étant donné que la phase finale de 2026 se déroulera à États-Unis, Canada et Mexiqueet que Espagne, Portugal et Maroc sont susceptibles d’accueillir la phase finale de 2030, seules la Confédération asiatique de football et la Confédération océanienne de football seront prises en considération pour la phase finale de 2030. 2034.

Le 4 octobre, l’Arabie saoudite a annoncé son intention de poser sa candidature à la prestigieuse conférence de l Coupe du monde de la FIFA 2034. Le ministre des Sports du pays, Prince Abdulaziz bin Turki Al Faisala déclaré dans un communiqué : « Organiser une Coupe du Monde de la FIFA en 2034 nous aiderait à réaliser notre rêve de devenir une nation sportive mondiale de premier plan et marquerait une étape importante dans la transformation du pays. En tant que pays émergent et accueillant pour tous les sports, nous pensons que l’organisation d’une Coupe du monde de la FIFA est la prochaine étape naturelle de notre parcours footballistique.

Le secrétaire général de la Fédération saoudienne de football, Ibrahim Alkassima ajouté : « Remporter la candidature est notre jeu le plus important, et nous mettrons tout en œuvre pour essayer de la remporter et d’organiser avec succès la Coupe du monde en Arabie saoudite. Ils (les autres nations) croient tous en notre candidature, ils ont tous été témoins de la croissance du football en Arabie Saoudite, ils croient tous en nous et en la façon dont nous pouvons servir de force pour le bien dans le football. La vision de la FIFA est de rendre le football mondial et, en tant que membre de la FIFA, la Fédération saoudienne de football est convaincue qu’elle peut être une force pour le bien du football. Arabie Saouditenous devons contribuer à cette vision. Nous voulons contribuer à la croissance du jeu dans le monde entier. Ce n’est pas seulement pour Arabie Saouditeest pour le monde entier. Nous parlons de 11 ans à partir de maintenant. C’est un long voyage… Si l’on remonte à 2016, lorsque le pays a lancé la Vision 2030, sept ans plus tard, on peut constater les énormes progrès réalisés ici, à Arabie saoudite. Imaginez donc ce qui pourrait se passer dans les suivant 11 prochaines années ».

A lire aussi  Le Barça signe Joao Félix et Joao Cancelo

Auteur/autrice