Osasuna s’impose face à Almeria et rend service à Valence

Osasuna a battu Almeria confortablement (3-1) samedi grâce à une percée après la pause Ils ont éliminé l’équipe andalouse et commencent à espérer l’Europe après la place de finaliste de la Copa del Rey. En première période, les Rojillos auraient pu marquer plusieurs buts, mais Fernando et une mauvaise finition ont temporairement sauvé les Andalous.

Le rêve de la Copa del Rey s’est envolé, El Sadar a rendu hommage aux vice-champions sous la pluie timide qui s’est abattue sur Pampelune une semaine après la finale contre le Real Madrid.

Le joueurs de l’équipe navarraise se sont montrés autoritaires, Moncayola et Aimar Oroz sont les principaux vecteurs de jeu. Abde, sur le flanc gauche, affichait clairement ses intentions avec une course caractéristique qui se terminait dans les six mètres. Le Marocain continuait à jouer son jeu et à mettre Pozo en difficulté.

Osasuna a failli marquer à la 34e minute. Aimar donnait le ballon à Budimir, qui le passait à Pozo dans la surface et tirait une balle que Fernando repoussait du pied gauche.

Le rythme ralentissait considérablement au fur et à mesure que la mi-temps avançait. Almería a du mal à se créer des occasions. L’équipe locale domine.

Les visiteurs choisissaient de jouer long, une décision quelque peu erronée avec David García devant eux, un des joueurs qui gagne le plus de ballons par-dessus, et c’était un match ouvert à la fin de la première mi-temps dans lequel les deux équipes avaient beaucoup d’enjeu.

Les bonnes sensations d’Osasuna en première mi-temps étaient récompensées dès le début des 45 minutes suivantes. Aimar sortait sa baguette magique pour faire une passe en profondeur que Budimir ne pouvait pas rater. Le « cygne » de Zenica inscrivait le 1-0 dans un face-à-face avec Fernando, après avoir soulevé la balle légèrement devant le gardien.

A lire aussi  Ancelotti : "Sans Bellingham, nous avons gagné quatre matches sur quatre. Les blessures donnent des opportunités aux autres".

Le bon départ de l’équipe navarraise ne s’arrêtait pas là, puisque cinq minutes plus tard, Abde profitait d’une contre-attaque pour s’enfoncer calmement dans l’axe et terminer par une spectaculaire frappe enroulée du pied droit dans la lucarne. 2-0 et Osasuna revenait au score.

Un poteau empêche le troisième but sur un coup franc d’Aimar. La situation était sous le contrôle d’Osasuna, mais Arrasate demandait un troisième but depuis la ligne de touche.

Almeria effectuait des changements pour tenter de revenir au score, mais 3-0 a mis fin à toute velléité de réaction des visiteurs à la 81e minute.

Aimar, Le meilleur joueur d’Osasuna ce samedi, il a transmis une passe à Moi Gómez, qui a marqué du pied droit dans le but andalou.

A la 92e minute, Almería portait le score à 3-1 par l’intermédiaire de Lázaro.

Osasuna a pris trois points qui lui permettent de conserver la possibilité d’accéder à l’Europe la saison prochaine. Il leur reste quatre matches pour réaliser ce rêve.

Auteur/autrice