Le Betis proche d’un recrutement après la blessure de Bartra

Le Betis a un point faible en défense. Il l’avait déjà avant de vendre Luiz Felipe, son meilleur joueur, alors que la saison était déjà entamée. Mais aussi après la blessure de longue durée de Marc Bartra. Avec une pénurie en défense et une compétition européenne à disputer, les problèmes risquent de s’accumuler et c’est pourquoi le Betis va profiter du fait qu’il dispose de plusieurs joueurs libres pour faire venir un joueur au plus vite. Il s’agit de l’international grec Sokratis Papastathopoulosactuellement sans club. Le club négocie sa signature, qui pourrait être finalisée cette semaine.

Sokratis, de 35 ans, passé par de grands clubs européens comme Milan, Arsenal et le Borussia Dortmund, et 90 fois international grec.Il a passé les deux dernières saisons à l’Olympiakos et fait partie des joueurs au chômage qui peuvent être enregistrés en LaLiga après la fermeture de la fenêtre de transfert.

Haro a confirmé, avant de se rendre à Chypre à la tête de l’expédition qui jouera demain contre l’Aris Limassol, que la blessure de Marc Bartra, opéré la semaine dernière et absent pour plusieurs mois, « accélère l’intention d’incorporer un défenseur central » que le Betis avait depuis la fin du mois d’août « et ces négociations se sont intensifiées au cours des dernières heures ».

Seulement deux défenseurs centraux disponibles

L’équipe du Betis n’a plus que deux défenseurs centraux disponibles pour affronter Osasuna lors de la prochaine journée. Germán Pezzella et le Marocain Chadi Riad, membre de l’équipe réserve et sans licence pour jouer en compétition européenne.La situation a été créée après la blessure de Marc Bartra et le transfert en septembre de l’Italien Luiz Felipe Ramos à Al-Ittihad en Arabie Saoudite.

A lire aussi  Un "bâton" inattendu pour Rodrigo Moreno

Abde, à propos de sa présentation au Betis SD


Cette vente, qualifiée d' »irresponsable » par l’entraîneur chilien du Betis, Manuel Pellegrini, « non seulement le Betis, mais n’importe quelle équipe l’aurait fait », selon Haro, même s’il « aurait aimé qu’elle se fasse dans la fenêtre du marché ».

Le dirigeant du Betis « il était clair pour moi que cette option pouvait se produire » lorsque le marché était encore ouvert « mais ensuite c’était… ». La conclusion a été que l’équipe avait besoin d’un joueur plus large.« et c’est pourquoi le Betis a décidé de recruter l’ailier marocain. Abdessamad Ezzalzouli ‘Abde’.

Auteur/autrice