Nordex creuse ses pertes de 43 % au premier trimestre, mais vend 30,5 % de produits supplémentaires

MADRID, 12 mai (CALPA PARIS) –

Nordex, le fabricant allemand d’éoliennes détenu à 47% par Acciona, a enregistré une perte consolidée de 214,8 millions d’euros au cours des trois premiers mois de l’année, soit une augmentation de 42,7% par rapport aux 150,5 millions d’euros enregistrés au cours de la même période l’année dernière.

Son PDG, José Luis Blanco, a expliqué à l’occasion de la présentation de ces résultats que la marge de rentabilité de l’entreprise reste affectée par les prix élevés des matières premières dans les contrats signés en pleine crise d’approvisionnement, dérivés de la pandémie et de la guerre en Ukraine.

Par conséquent, l’excédent brut d’exploitation (Ebitda), qui était déjà négatif en 2022, a encore chuté de 29,2 % pour atteindre -114,9 millions d’euros, avec une marge négative de 9,4 %.

Quoi qu’il en soit, l’entreprise s’est déjà engagée sur la voie de la reprise après la normalisation de la chaîne d’approvisionnement, avec 276 turbines installées au cours de ce premier trimestre pour une capacité de 1,3 gigawatts (GW), soit 40 % d’installations en plus et 52 % de capacité énergétique en plus.

Les ventes de l’entreprise ont ainsi augmenté de 30,5 %, pour atteindre 1 217 millions d’euros, et l’entreprise espère pouvoir augmenter sa marge de rentabilité tout au long de l’année, grâce à de nouveaux contrats et de nouveaux prix.

Auteur/autrice

A lire aussi  Pedro Sánchez, après la publication de la loi sur le logement au BOE : "Le logement est un droit et non un bien de luxe".