Papu Gomez, suspendu pour deux ans pour dopage

Papu Gómez a été contrôlé positif pour dopage. C’est ce que lui ont annoncé les autorités antidopage, qui l’ont également sanctionné pour deux ans sans jouer au football. Le joueur et le FC Séville étaient au courant de cette affaire il y a plusieurs mois, lorsque la notification est arrivée, mais ce n’est que cette semaine qu’ils ont reçu la sanction de deux ans. Une sanction qui, à 35 ans, pourrait mettre un terme à la carrière sportive de l’Argentin.

Un sirop de son fils

Trois semaines seulement après avoir signé à Monza, en Serie A, le champion du monde se voit privé de football pour deux ans. Tout cela à cause d’un sirop qu’il a pris un soir où l’Argentin n’était pas bien. Les médecins sont venus par surprise pour effectuer un contrôle antidopage. Selon la version du footballeur, il avait passé une mauvaise nuit quelques jours plus tôt. Le joueur a décidé de prendre les médicaments de son fils sans consulter les médecins et le lendemain, il s’est rendu à l’entraînement.

Malgré les allégations de Papu Gomez pour éviter une sanction, les règles antidopage sont très claires et c’est le footballeur lui-même qui doit consulter la liste des interdictions de l’Agence mondiale antidopage (AMA). Ce comportement n’est pas autorisé par les autorités, car il aurait dû au moins le signaler avant de le prendre.

Le joueur pourrait donc voir sa carrière sportive prendre fin.

Auteur/autrice

A lire aussi  Pablo Cuñat : retour dans l'équipe des moins de 21 ans