L’Ibex 35 perd 0,9 % en cours de séance et menace la barre des 9 200 points

MADRID, 18 oct. (CALPA PARIS) –

L’Ibex 35 a clôturé ce mercredi avec une baisse de 0,92%, à 9.212,7 points, dans un contexte marqué par l’incertitude des implications du conflit entre Israël et le Hamas.

Ce conflit a entraîné une nouvelle hausse du prix du baril de pétrole. Concrètement, le Brent, référence pour le Vieux Continent, dépasse les 91 dollars, tandis qu’aux Etats-Unis, le West Texas avoisine les 88 dollars.

Par ailleurs, le rendement du bon du Trésor américain à dix ans a grimpé mercredi vers le seuil des 5 %, à son plus haut niveau depuis juillet 2007, dans la perspective d’une économie américaine plus forte que prévu, ce qui pourrait contraindre la Réserve fédérale à poursuivre la hausse des taux d’intérêt.

En Espagne, le rendement de l’obligation à 10 ans s’est établi à 4,051 %, contre 4,004 % à la clôture mardi. La prime de risque par rapport à la dette allemande a ainsi augmenté de trois dixièmes de point pour atteindre 112,5 points de base.

Les analystes de Renta 4 rappellent que le ‘Livre Beige’ de la Fed sera publié aujourd’hui, ce qui servira de prélude à la réunion de la banque centrale du 1er novembre, « où la probabilité d’une nouvelle hausse des taux de 25 points de base est pratiquement inexistante, dans la mesure où la forte hausse des rendements obligataires fait déjà le travail de la Fed ».

D’autre part, on sait que le PIB de la Chine a augmenté de 1,3 % au troisième trimestre par rapport à la période d’avril à juin, où l’expansion était de 0,5 %.

A lire aussi  Le tourisme, parmi les dix secteurs ayant le plus grand nombre de factures électroniques émises en 2022, 3,12% du total.

Par ailleurs, en Europe, on a publié aujourd’hui que le taux d’inflation en glissement annuel au Royaume-Uni a été de 6,7 % en septembre, en ligne avec la hausse des prix du mois précédent ; tandis que le chiffre de la zone euro s’est modéré à 4,3 % au neuvième mois de l’année, soit neuf dixièmes de point de pourcentage de moins qu’au mois d’août.

Dans l’Ibex 35, les seules valeurs qui ont terminé en territoire positif sont Acciona Energía (+4,04%), Repsol (+1,20%), Acciona (+0,55%), Bankinter (+0,36%) et Mapfre (+0,35%).

En revanche, les plus fortes baisses ont été enregistrées par ArcelorMittal (-3,95%), IAG (-3,05%), Cellnex (-2,74%), Grifols (-2,63%), Fluidra (-2,59%) et Colonial (-2,41%).

Dans le reste des marchés européens, il y a également eu des baisses de 1,14% à Londres, 1,03% à Francfort, 0,91% à Paris et 0,82% à Milan.

En ce qui concerne les devises, l’euro s’est déprécié de 0,43 % par rapport au dollar, à 1,0531 dollar pour chaque unité de la monnaie de l’UE.

Auteur/autrice