Plainte de Valverde contre l’agression de Baena déposée contre lui

El Tribunal d’instruction numéro 48 de Madrid a déposé ce matin la plainte déposée par Álex Baena (Villarreal CF) contre Fede Valverde (Real Madrid) en raison d’une agression présumée dans le parking de Santiago Bernabéu après le match de la Liga la semaine dernière. 8 avril qui a opposé les deux équipes. Le joueur de l’équipe de Castellón a déclaré que Valverde l’avait attendu sur le parking et lui avait donné un coup de poing au visage, lui laissant une ecchymose.

Cependant, le juge a déterminé que les déclarations de Baena sont incohérentes avec les vidéos des caméras de sécurité fournies par le Real Madrid, qui montrent que le milieu de terrain uruguayen n’était pas présent avec les autres joueurs. Álvaro Odriozola, comme l’a expliqué le joueur « groguet ». Valverde a également souligné dans son témoignage qu’il s’agissait d’une « bagarre verbale » et non d’une agression contre le joueur de Villarreal, ce qui a permis d’abandonner les poursuites pénales.

Fede Valverde du Real Madrid et le « groguet » Álex Baena, lors du match aller à Villarreal. EFE


La sanction peut se poursuivre

En juin dernier, le juge anti-violence a décidé d’étudier le dossier et a proposé cinq matches Le joueur madrilène manquera les premiers matches de la saison 23/24 contre l’Athletic, Almería, Celta, Getafe et la Real Sociedad. Cependant, il sera le Commission des compétitions qui décidera comment l’Uruguayen commencera la saison qui débute le 13 août.

Deux versions contradictoires

L’affaire a fait couler beaucoup d’encre car les déclarations des deux protagonistes sont différentes. Pour sa part, Fede Valverde a affirmé que le « groguet » se serait adressé à lui lors du match de la Copa del Rey en lui disant « pleure maintenant que ton fils ne va pas naître » et que, par conséquent, le jour de l’agression présumée, il l’a attendu sur le parking pour lui demander des explications sur ces paroles.

A lire aussi  Confirmé : Negredo, à Valladolid - Superdeporte

D’autre part, Baena a fait une déclaration dans laquelle il a souligné qu’on lui avait mis dans la bouche des mots qu’il n’avait pas prononcés, précisant qu’il ne souhaitait pas la douleur d’un membre de sa famille : « il a profité d’un malheur pour justifier l’agression et il y a des mensonges qui font plus mal que des coups ».

Ce sera maintenant au tour de la Commission de la concurrence, qui a déjà annulé le carton rouge de Vinicius lors du match contre l’Argentine. Valencia CFLe directeur du Valencia CF décidera si le joueur madrilène manquera les cinq premiers matches ou non. S’il n’y a pas de sanction, la plainte des « groguets » restera un événement comme un autre.

Álex Baena a publié la déclaration officielle sur l’agression le 10 avril. @alexbbaena


Auteur/autrice