Sepla dénonce l’immobilisme d’Air Europa dans le conflit social

MADRID, 1 juillet (CALPA PARIS) –

Le Syndicat espagnol des pilotes de ligne (Sepla) a dénoncé ce samedi que l’immobilisme d’Air Europa a fait échouer la médiation proposée par le ministère du Travail pour débloquer le conflit du travail après les réunions que les trois parties ont tenues cette semaine.

Par le biais d’un communiqué de presse, le syndicat a souligné que la direction de la compagnie a exigé, comme condition pour maintenir la négociation, que les pilotes ne puissent pas exercer leur « droit légitime » de grève jusqu’au 30 septembre et accélérer la négociation de la 5ème convention collective « en échange de la non-reconnaissance d’aucune des demandes du collectif ».

Sepla a déclaré qu’il était « décourageant » de constater que la direction de l’entreprise « continue de refuser de trouver une solution pour mettre fin au conflit du travail généré par les blocages répétés de l’entreprise aux propositions légitimes de travail et de salaire présentées par les travailleurs, après avoir subi au cours des onze dernières années une perte de pouvoir d’achat ».

Pour leur part, les représentants des travailleurs ont réitéré leur engagement à parvenir à un accord et continueront à se rendre dans les espaces de négociation.

Air Europa a annulé neuf vols ce samedi en raison de la grève des pilotes qui se termine demain et qui, pour l’instant, a provoqué l’annulation d’un total de 145 vols au cours des deux dernières semaines.

Auteur/autrice

A lire aussi  García Maceiras (Inditex) annonce que la plateforme de seconde main de Zara arrivera en Espagne avant la fin de l'année.