Sokratis, nouvelle recrue du Betis

Le défenseur grec Sokratis Papastathopoulos a déclaré ce lundi, lors de sa présentation en tant que joueur du Betis, qu’il vient « apporter de l’expérience » à la défense du Betis, en manque de personnel après la blessure de son « ami (Marc) Bartra », avec qui il a coïncidé dans le club allemand du Borussia Dortmund.

Sokratis, 35 ans, qui a signé jusqu’à la fin de la saison, a accordé « beaucoup d’importance » dans le processus de sa signature au fait d’avoir « parlé avec Ramón (Planes, le directeur sportif), le président et l’entraîneur (Manuel Pellegrini) », qui l’ont « convaincu qu’il pouvait aider », et il s’est montré « confiant de donner plus même que ce qui était attendu ».

« Je me suis entraîné avec mon entraîneur personnel, mais ce n’est pas la même chose que d’être dans une équipe. J’ai hâte de faire mes débuts, même si j’ai besoin d’un peu de temps et que je jouerai quand l’entraîneur et moi déciderons que je suis prêt », a déclaré le défenseur central grec, inactif depuis qu’il a arrêté de jouer pour l’Olympiakos en mai.

Sokratis, qui a déjà évolué en Allemagne, en Angleterre et en Italie, estime que « le championnat espagnol est l’un des meilleurs au monde ». parce qu’il y a « beaucoup d’équipes fortes, et l’une des raisons pour lesquelles je suis venu ici est de pouvoir jouer ici, c’est un cadeau de venir au Betis pour boucler la boucle de la connaissance des ligues européennes les plus importantes ».

Le directeur sportif, Ramón Planes, a admis que « ce n’est pas habituel à cette époque de l’année d’avoir une présentation, mais le football a ces circonstances » et s’est dit « heureux de l’incorporation » de Sokratis, car « après avoir perdu Luiz Felipe et Bartra, c’était un défi de chercher un joueur d’un niveau important ».

A lire aussi  Laporta : "Nous sommes toujours une référence en Europe et, si nous nous renforçons bien, nous pouvons gagner la Ligue des champions".

D’autres recrues pourraient arriver en janvier

Planes a souligné que le Grec était son « premier choix », car « il répond aux exigences, à l’expérience et lors de sa dernière saison, il a joué beaucoup de matchs », ce qui « indique qu’il viendra pour aider » et il est « sûr que, dans sa trajectoire, son passage au Betis ne sera pas oublié : il donnera de très bonnes choses », a-t-il dit.

Avec une défense réduite, le Catalan a assuré que « sa signature était une obligation après la blessure de Bartra », tout en soulignant la « tâche compliquée » de s’en tenir au marché des « agents libres » et la « tâche compliquée » des « agents libres ». Il n’exclut pas que « quand le mois de janvier arrivera », on étudie « si on doit renforcer l’équipe dans tel ou tel domaine »..

Auteur/autrice