Amancio Ortega recevra 2 217 millions de dividendes d’Inditex après avoir perçu 1 108,5 millions cette semaine.

MADRID, 29 oct. (CALPA PARIS) –

Le fondateur et principal actionnaire d’Inditex, Amancio Ortega, recevra cette année un total de 2 217 millions d’euros de dividendes de la part de l’entreprise lorsqu’il percevra, ce jeudi 2 novembre, 1 108,5 millions d’euros au titre de la dernière rémunération de l’exercice que l’entreprise galicienne versera à ses actionnaires.

Concrètement, l’homme d’affaires recevra cette année plus de 2 200 millions d’euros de dividendes de la part de l’entreprise textile, en plus des 1 718 millions d’euros qu’il a reçus l’année dernière pour ce même concept.

Au total, l’entreprise versera à ses actionnaires plus de 3.730 millions d’euros cette année, après avoir augmenté le dividende de 29% à 1,2 euros par action, soit un dividende ordinaire de 0,796 euros et un dividende extraordinaire de 0,404 euros par action.

Plus précisément, la politique de dividende d’Inditex consiste en une distribution ordinaire de 60 % des bénéfices et en une distribution supplémentaire de dividendes extraordinaires.

Ainsi, le paiement de ce dividende se fera en deux versements égaux, l’un déjà effectué de 0,6 euros par action le 2 mai, et l’autre du même montant que l’entreprise versera ce jeudi 2 novembre.

Le fondateur d’Inditex, qui recevra ce jeudi près de 1 110 millions d’euros de dividendes par le biais des sociétés Pontegadea Inversiones et Partler, avec lesquelles il contrôle 59,294 % du groupe textile, ce qui équivaut à un paquet de 1 848 millions d’actions, investit une partie des dividendes qu’il reçoit d’Inditex dans le secteur de l’immobilier.

Ortega possède la plus grande société immobilière espagnole, axée sur l’achat et la gestion de grands immeubles, avec un portefeuille d’actifs immobiliers composé principalement d’immeubles de bureaux non résidentiels situés dans le centre de grandes villes en Espagne, au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Asie.

A lire aussi  Airtificial réduit à quatre le nombre de membres de son comité de nomination et de rémunération.

L’une de ses dernières opérations a été l’achat d’une tour plate à Chicago pour 232 millions de dollars (environ 212 millions d’euros). Concrètement, Ortega, par l’intermédiaire de sa société d’investissement Pontegadea, a acquis auprès d’Ares Management et de F&F Realty ce luxueux immeuble de 492 appartements répartis sur 45 étages.

Auteur/autrice