The Telegraph » s’interroge sur le respect des règles du FPF par le Real Madrid

Le « Telegraph » a révélé que 135 millions d’euros de paiements du Real Madrid ont été inclus dans la catégorie « autres dépenses d’exploitation » au cours de l’exercice financier. 122 millions apparaissent sans explicationselon les budgets rendus publics en octobre dernier.

Les responsables du Real Madrid ont refusé de répondre aux questions posées par le journal britannique sur le sujet, y compris l’accusation selon laquelle le dernier chiffre correspondrait en tout ou en partie à un remboursement pour un accord avec une institution financière américaine, Providencepour la vente de futures recettes de marketing.

The Telegraph estime que cette stratégie permet au Real Madrid de fixer un chiffre d’affaires global plus élevé, ce qui l’aide à calculer le plafond salarial. Le journal ne remet pas en question la légalité de cette manœuvre financière, mais il se demande si elle est conforme aux règles du fair-play financier de l’UEFA, car, ajoute-t-il, « il y a de sérieux doutes sur le fait que les clubs devraient être autorisés à enregistrer la vente de revenus futurs en tant que revenus de marketing plutôt qu’en tant que dette ».

Dette du Real Madrid

L’Agence fiscale considère ces paiements pour des revenus futurs comme une opération de financement, qui, à des fins fiscales, est considérée comme une dette.

Le club blanc a seulement détaillé que 13,6 millions des dépenses incluses dans la rubrique « autres dépenses d’exploitation » correspondent au paiement à LaLiga pour les frais généraux.comme tous les autres clubs de Primera División. Il se trouve que LaLiga n’a pas répondu au Telegraph et que l’UEFA a refusé de commenter la question.

A lire aussi  Miguel Marí est prêté par Eldense à Hercules

Auteur/autrice