Blackstone met en vente un portefeuille de créances douteuses de 2 milliards d’euros

MADRID, 23 juin (CALPA PARIS) –

La société Blackstone a décidé de mettre sur le marché un portefeuille de créances douteuses d’une valeur nominale d’environ 2.000 millions d’euros, a appris Europa Press de sources financières.

Le fonds a chargé ses deux gestionnaires, Aliseda (détenu par Blackstone et Banco Santander) et Anticipa (détenu à 100 % par le fonds) de ce processus. La nouvelle a été avancée par « El Confidencial ».

Le portefeuille à vendre est constitué de « prêts non garantis », c’est-à-dire de dettes sans garantie. Plus précisément, il s’agit de queues d’hypothèque, nom donné au montant d’un prêt qui subsiste lorsqu’une hypothèque a été annulée et que la garantie qui l’appuie (le bien immobilier, dans ce cas) a été vendue.

Ce processus de vente est appelé « Projet Nébuleuse ». Bien que le prix nominal des crédits soit de 2 000 millions, le prix de vente qui sera finalement obtenu sur le marché sera inférieur car, s’agissant de crédits à problèmes, ils sont négociés avec une décote compte tenu de la possibilité de ne pas récupérer la totalité des prêts.

Les prêts sont regroupés en deux portefeuilles différents. Le premier est « Hercules », acquis en 2014 auprès de la défunte CatalunyaCaixa. L’autre grand ensemble d’actifs est regroupé sous Quasar, qui rassemble les prêts à problèmes du portefeuille immobilier de Banco Popular.

Blackstone a déjà reçu un certain nombre d’offres fermes et est en train de négocier avec des acheteurs potentiels. L’objectif du fonds est de conclure la transaction pour l’ensemble du paquet et n’envisage pas de le diviser en différents portefeuilles.

A lire aussi  L'Allemagne confirme sa sortie de la récession technique après la stagnation du PIB au deuxième trimestre

Auteur/autrice