Deliveroo réduit ses pertes semestrielles de 46% à 94,9 millions et améliore ses prévisions.

MADRID, 10 août (CALPA PARIS) –

La société de livraison de repas Deliveroo a réduit sa perte nette semestrielle de 46% à 82,9 millions de livres (94,9 millions d’euros), par rapport aux « chiffres rouges » de 153,8 millions de livres (182 millions d’euros) qu’elle avait affichés un an plus tôt, a-t-elle annoncé jeudi.

Le chiffre d’affaires de Deliveroo entre janvier et juin s’est élevé à 1,02 milliard de livres (1,18 milliard d’euros), en hausse de 4,5 % par rapport à la même période de l’année dernière. Par zone géographique, le chiffre d’affaires au Royaume-Uni et en Irlande s’est élevé à 601,9 millions de livres (696,6 millions d’euros), en hausse de 10,5 %, tandis que dans le reste du monde, il a été de 418,4 millions de livres (483,8 millions d’euros), en baisse de 2,33 %.

La valeur brute des commandes passées s’est élevée à 3 506 millions de livres sterling, soit une hausse de 2,7%, tandis que les commandes ont diminué de 5,8% pour atteindre 145,2 millions.

La société a annoncé qu’au cours des 18 derniers mois, Deliveroo a atteint la rentabilité de son excédent brut d’exploitation ajusté (Ebitda) « en avance sur le plan », ce qui l’a amenée à augmenter ses prévisions pour le reste de l’année à une fourchette comprise entre 60 et 80 millions de livres sterling (69 et 92 millions d’euros), par rapport à l’estimation précédente de 20 à 50 millions de livres sterling (23 et 57 millions d’euros).

Ils ont également annoncé que le conseil d’administration de la société a proposé un retour de capital supplémentaire de 250 millions de livres (289 millions d’euros) aux actionnaires, malgré la réduction du pourcentage de croissance de la valeur brute des commandes à un chiffre en monnaie constante.

A lire aussi  L'industrie du taxi demande à l'autorité catalane de la concurrence de faire preuve d'équité et de dialoguer avec le secteur.

« Le secteur est vaste et encore à un stade précoce de maturité, et nous sommes enthousiasmés par les opportunités de croissance à venir », a déclaré Will Shu, fondateur et PDG de Deliveroo.

Auteur/autrice