Dominion vise une croissance des ventes de 5 %, un excédent brut d’exploitation de 7 % et une dette nette nulle dans son plan jusqu’en 2026.

MADRID, le 17 mai (CALPA PARIS) –

Global Dominion a lancé son nouveau plan stratégique 2023-2026, dans lequel elle se fixe comme objectifs d’augmenter les ventes et le bénéfice brut d’exploitation (Ebitda) de 5 % et 7 %, respectivement, par rapport aux chiffres de 2023, année au cours de laquelle elle estime que l’Ebitda sera d’environ 150 millions d’euros.

L’entreprise prévoit également d’augmenter son flux de trésorerie d’exploitation de 9 % au cours de cette période, à partir des quelque 70 millions d’euros avec lesquels elle clôturera l’année 2023.

Dans une présentation envoyée mercredi à la Commission espagnole des valeurs mobilières (CNMV), Dominion maintient son objectif de distribuer un tiers de ses bénéfices en dividendes et se fixe également comme objectifs un rendement des capitaux propres (RONA) de plus de 20% et l’atteinte d’une dette nette « zéro » à la fin du plan, y compris les infrastructures de génération renouvelable.

L’entreprise souligne dans le nouveau plan que, dans la période d’incertitude actuelle, « il est plus logique que jamais de renforcer la récurrence du compte de résultat et, surtout, de la génération de flux de trésorerie ». En ce sens, elle s’attend à ce que plus de 60 % de la marge de contribution soit récurrente.

Dominion assure en outre que ses acquisitions doivent générer des synergies avec son activité principale et à condition qu’il y ait des « opportunités claires », et qu’elle continuera à racheter des actions pour les amortir « tant que le prix est attractif ».

À moins d’un an de la fin de son précédent plan stratégique, conçu pour la période 2019-2023, l’entreprise le considère comme achevé et finalisé et estime nécessaire d’en lancer un nouveau pour la période 2023-2026 axé sur les tendances transformatrices : transition énergétique, industrielle et numérique.

LE MARCHÉ NE SAISIT PAS LA VALEUR DE L’ENTREPRISE.

Dominion souligne également que le marché « ne saisit manifestement pas la valeur de l’entreprise », et s’engage donc à adopter une nouvelle approche pour gagner en « simplicité et en efficacité ».

A lire aussi  Les aéroports internationaux sont sur le point de retrouver la totalité des passagers d'avant la pandémie cette année.

Le groupe a clôturé l’année 2022 en réalisant un chiffre d’affaires ajusté de 1 115 millions d’euros, avec une croissance organique de 10 %, et un bénéfice net d’exploitation (Ebit) de 75 millions d’euros, soit 16 % de plus que l’année précédente, des chiffres qui dépassent les objectifs stratégiques de l’entreprise.

Dominion avait déjà annoncé qu’elle présenterait un nouveau plan stratégique pour la période 2023-2026 lors de sa dernière assemblée générale, qui s’est tenue le 26 avril.

Lors de cette réunion, le président de l’entreprise, Antón Pradera, a justifié la nécessité de ce nouveau plan par l’incertitude, la transition énergétique, industrielle et numérique, ainsi que par la nécessité de mieux transférer l’activité de Dominion vers le marché.

Auteur/autrice