EDP et Corporación Masaveu affectent 40 millions d’euros à la conversion au gaz de la centrale thermique des Asturies

Les deux entreprises seront copropriétaires à 50 % de l’installation.

OVIEDO, 27 (CALPA PARIS)

EDP et Corporación Masaveu ont conclu un accord pour la conversion au gaz de la centrale thermique d’Aboño à Carreño (Asturies). La décision d’investissement est désormais ferme et la centrale convertie sera opérationnelle en 2025.

« L’important est que dans ces projets, par exemple la conversion d’Aboño au gaz naturel, nous approuvons déjà l’investissement et nous l’attribuons déjà. Il y a 40 millions d’investissements dans les Asturies que nous voulons attribuer au début de l’année afin que le projet soit achevé à la mi-2025 », a annoncé Ana Paula Marques, PDG d’EDP Espagne, jeudi à Ponferrada (León).

EDP a ainsi annoncé qu’elle anticipait son objectif d’abandonner le charbon avant la fin de l’année 2025 et qu’elle renforçait son engagement envers les Asturies en étendant le calendrier opérationnel du groupe, main dans la main avec un partenaire industriel très présent dans la région des Asturies, Corporación Masaveu, qui récupère son lien avec le secteur électrique asturien, né il y a plus d’un siècle avec la fondation de l’ancienne Hidroeléctrica del Cantábrico.

Les deux entreprises seront copropriétaires (50 %) de l’installation qui, comme elles l’ont expliqué, garantit la sécurité de l’approvisionnement de la zone centrale des Asturies.

Parallèlement, EDP poursuivra son projet de construction de la vallée asturienne de l’hydrogène vert, auquel Corporación Masaveu pourrait participer à hauteur de 10 %. Le processus est déjà en cours et le traitement environnemental de ce projet de transformation a commencé.

Cette même possibilité de collaboration entre EDP et Corporación Masaveu s’étend aux projets de transition des autres centrales thermiques d’EDP en Espagne (Los Barrios, Puente Nuevo et Soto de Ribera).

A lire aussi  La coentreprise Delta et Latam fête son premier anniversaire avec plus de 15 000 vols et trois millions de passagers.

La vallée asturienne de l’hydrogène vert, à Aboño, est un projet qui a obtenu l’accréditation IPCEI de l’Union européenne et qui est le seul projet en Espagne inclus dans les quatre canaux de soutien que l’Union européenne a mis en place pour les projets liés à l’hydrogène vert : le Fonds d’innovation, l’IPCEI, l’appel aux pionniers H2 du plan de relance espagnol et l’appel à la chaîne de valeur H2 du plan de relance espagnol.

Conformément au plan d’entreprise qu’EDP a annoncé au marché en mars dernier et qui prévoit l’abandon du charbon d’ici 2025, EDP a séparé la centrale thermique d’Aboño en une nouvelle société à laquelle ont été incorporés les actifs actuels et les personnes qui exploitent l’installation électrique.

Il s’agira d’une société dans laquelle Corporación Masaveu détiendra jusqu’à 50 % des parts. EDP et Corporación Masaveu garantiront le maintien des conditions de travail de tous les employés de la centrale.

Le partenariat à 50 % entre EDP et Corporación Masaveu prévoit la copropriété de la centrale et les engagements initiaux des deux parties concernant la fermeture d’Aboño 1 en 2025, pour laquelle EDP a déjà demandé une autorisation, la conversion d’Aboño 2 en une centrale électrique au gaz, déjà approuvée, qui sera opérationnelle en 2025, et la promotion d’Aboño en tant que  » centre vert « , projet auquel Corporación Masaveu peut participer à hauteur de 10 %.

Dans le même esprit de conformité avec son plan d’entreprise, EDP a entamé le processus de transformation de ses centrales au charbon et a demandé la fermeture de Soto 3 et de Los Barrios. Corporación Masaveu aura également la possibilité de participer à ces projets avec la même participation de 10 % que celle prévue pour Valle de Aboño.

A lire aussi  Solaria augmente ses bénéfices de 15% au premier semestre pour atteindre 50 millions d'euros

Auteur/autrice