Eurocebollas et Portobello s’entendent sur la participation de 7 % de Solina dans l’entreprise de transformation des oignons

MADRID, 25 sept. (CALPA PARIS) –

Eurocebollas et Portobello Capital ont conclu un accord de collaboration stratégique avec la société Solina, détenue par le fonds Astorg, qui se traduira par une prise de participation de 7% de la société française dans le capital de l’entreprise spécialisée dans la transformation de l’oignon cuit prêt à l’emploi, en devenant actionnaire minoritaire, selon des sources au fait de la transaction.

Avec cet engagement de collaboration, Solina devient un partenaire industriel « incontournable », apportant « une expérience, un savoir-faire, des ressources et une présence significatifs pour renforcer la position d’Eurocebollas sur le marché », indique Portobello Capital dans un communiqué de presse diffusé lundi.

Dans le cadre de ce partenariat, Solina, qui réalise un chiffre d’affaires annuel de plus d’un milliard de dollars (940,27 millions d’euros), contribuera activement aux plans d’expansion internationale et aux améliorations opérationnelles d’Eurocebollas, en renforçant sa couverture mondiale et en l’aidant à élargir sa gamme de produits.

En outre, les capacités d’Eurocebollas enrichiront la vaste gamme de produits de Solina et lui permettront d’atteindre divers marchés de l’industrie alimentaire mondiale.

Le directeur général d’Eurocebollas, Francisco Alberola, a souligné que l’héritage culinaire de Solina, sa vaste expérience dans l’industrie des ingrédients et son engagement en faveur de l’innovation sont en parfaite adéquation avec notre vision de la croissance et de l’excellence.

Víctor Virós, partenaire de Portobello Capital, a souligné qu’ils étaient « très heureux d’avoir Solina à bord en tant que partenaire industriel », ajoutant que ce partenariat est un autre exemple de la « flexibilité et de l’attractivité » de la stratégie de partenariats structurés de Portobello.

A lire aussi  Le secrétaire d'État au commerce considère que les investissements espagnols au Maroc sont "pertinents" et ont un "impact social".

Pour sa part, Anthony Francheterre, PDG de Solina, a expliqué que les solutions d’Eurocebollas sont très complémentaires de l’offre « one-stop-shop » existante de Solina.

Portobello Capital a acquis 45% d’Eurocebollas en juillet dernier auprès du gestionnaire de fonds d’investissement espagnol Nazca Capital et du PDG de la société spécialisée dans la transformation d’oignons cuits prêts à l’emploi, Francisco Alberola, qui reste actionnaire majoritaire.

Auteur/autrice