Ezentis nomme César Revenga (Amper) au poste de PDG et Anabel López au poste de présidente

MADRID, 3 juil. (CALPA PARIS) –

Le conseil d’administration d’Ezentis a nommé César Revenga, actuellement directeur général d’Amper et directeur exécutif d’Ezentis, au poste de directeur général (CEO), a annoncé la société lundi.

Il a également nommé l’administratrice propriétaire Anabel López Porta au poste de présidente du conseil d’administration et Naiara Bueno Aybar au poste de secrétaire non administratrice, après avoir démissionné de son poste de vice-secrétaire non administratrice.

Le 29 juin, les actionnaires d’Ezentis ont ratifié la nomination de César Revenga en tant que directeur exécutif et le conseil d’administration a décidé qu’il occuperait également le poste de directeur général.

Diplômé en droit et doté d’une vaste expérience professionnelle dans le développement de stratégies commerciales et de gestion et dans l’identification d’opportunités d’affaires, Revenga dirigera la nouvelle phase d’Ezentis aux côtés de Jordi Bellsolell, directeur financier du groupe, qui a rejoint Ezentis en mars 2022.

Pour sa part, la nouvelle présidente non exécutive de la société, Anabel López, est diplômée en droit et PDG de l’IESE. Elle a rejoint le conseil d’administration d’Ezentis en tant qu’administratrice propriétaire représentant Eléctrica Nuriel (Excelsior Times) en mars 2021 et possède plus de 20 ans d’expérience dans la gestion d’entreprises cotées en bourse.

MOINS DE MEMBRES AU CONSEIL D’ADMINISTRATION DANS UNE NOUVELLE PHASE POUR EZENTIS.

L’entreprise a également décidé de renouveler les comités délégués du conseil d’administration avec l’incorporation d’Ana María Sánchez Tejeda, qui présidera le comité d’audit et de conformité, et de Juan Antonio Alcaraz, qui présidera le comité des nominations et des rémunérations, accompagné de Santiago de Torres Sanahuja. Tous trois, en tant qu’administrateurs indépendants, apporteront leur vision à l’équipe de direction.

A lire aussi  Attirer et retenir les talents, l'un des principaux défis du comité de nomination

« Le renouvellement de l’équipe de direction avec des profils hautement qualifiés, avec une grande expérience professionnelle, est sans aucun doute un pas important vers un nouveau scénario qui consolidera un modèle d’entreprise plus efficace et rentable, et assurera la pleine satisfaction et la confiance de toutes les parties prenantes, après la situation que le groupe a traversée ces dernières années », a déclaré Ezentis dans un communiqué.

Le nouveau conseil d’administration du groupe est composé de cinq membres, dont 40 % de femmes et 60 % d’administrateurs indépendants, respectant ainsi toutes les recommandations de la CNMV en matière de gouvernance d’entreprise.

Les actionnaires d’Ezentis ont approuvé en avril dernier la restructuration de la dette de la société avec une annulation de 80% des 143 millions d’euros de dette et une scission de la société en deux, une société avec l’activité informatique et une autre « newCo » avec l’activité télécommunications.

À cet égard, la première section du tribunal de première instance de Séville a approuvé fin mai les plans de restructuration de la dette de l’entreprise approuvés par Ezentis en avril.

Cette approbation a donné plein effet aux plans de restructuration de l’entreprise et a rendu effectives les mesures de restructuration, « en donnant effet au plan de viabilité annexé aux plans de restructuration ».

Auteur/autrice