Inditex est en tête de l’Ibex 35 et commence la séance en baisse de 1,63% malgré la présentation de comptes records.

MADRID, 13 sept. (CALPA PARIS) –

L’action Inditex a mené la chute de l’Ibex 35 peu après l’ouverture, à 9h05, et a perdu 1,63%, pour s’échanger à un prix de 35,205 euros, malgré la présentation de résultats semestriels records et le dépassement des prévisions des analystes.

Concrètement, Inditex a enregistré un bénéfice net de 2 513 millions d’euros au cours du premier semestre de son exercice 2023-2024 (entre le 1er février et le 31 juillet), soit une hausse de 40,1% par rapport à la même période un an plus tôt, comme l’a indiqué mercredi l’entreprise.

Les ventes ont augmenté de 13,5% à 16 851 millions d’euros, avec une évolution « très satisfaisante » à la fois dans les magasins et en ligne, et des hausses dans toutes les zones géographiques et dans tous les formats, tandis que les ventes à taux de change constants ont augmenté de 16,6%.

Le bénéfice brut d’exploitation (Ebitda), quant à lui, a augmenté de 15,7 % à 4 663 millions d’euros, tandis que le bénéfice net d’exploitation (Ebit) a augmenté de 30,2 % à 3 164 millions d’euros, et le bénéfice avant impôts de 39 % à 3 252 millions d’euros.

« Les résultats de ce semestre démontrent que le talent de nos équipes consolide l’amélioration de la performance du modèle économique. L’engagement continu en faveur de la créativité, de la qualité des produits et de l’expérience client, ainsi que les progrès déterminés en matière de durabilité, constituent une stratégie qui porte notre modèle d’entreprise à un niveau supérieur », a déclaré Oscar García Maceiras, PDG d’Inditex.

La position financière nette a augmenté de 14,1 % par rapport au premier semestre 2022 pour atteindre 10 546 millions d’euros à la fin du premier semestre de l’exercice 2023.

A lire aussi  Fedea prévient que le bilan des réformes liées au plan de relance est "très décevant".

Auteur/autrice