La négociation des actions Evergrande est suspendue à Hong Kong après l’assignation à résidence du président

MADRID, 28 sept. (CALPA PARIS) –

La négociation des actions du promoteur immobilier chinois Evergrande et de deux de ses filiales à la Bourse de Hong Kong a été suspendue après l’annonce de l’assignation à résidence du président de la société, Hui Ka Yan, selon plusieurs communications publiées à la Bourse de Hong Kong.

Les actions Evergrande ont clôturé mercredi en baisse de 18,99 % sur l’indice Hang Seng de Hong Kong, à 0,32 HK$ (0,039 €) par action.

La suspension de la négociation de ses actions sur le marché boursier intervient après la surveillance policière ordonnée contre le président d’Evergrande mercredi, bien qu’il ait été convoqué par la police au début du mois.

En ce sens, la législation du « géant » asiatique prévoit que la détention au secret et la remise aux autorités du passeport et de la carte d’identité dont Hui a fait l’objet n’excèdent pas une période de six mois.

Toutefois, les raisons de ces mesures n’ont pas été divulguées, étant donné qu’il n’a pas été officiellement détenu et qu’il n’a pas été inculpé.

Il y a quelques jours à peine, Evergrande a déclaré qu’elle n’était « pas en mesure de satisfaire aux exigences » relatives à l’émission de nouveaux billets à ordre parce que l’une de ses principales filiales, Hengda Real Estate, faisait l’objet d’une enquête.

Par ailleurs, la semaine dernière, plusieurs employés d’Evergrande Wealth ont été arrêtés, un mois seulement après le dépôt de bilan de la société aux États-Unis. À l’époque, la société avait déclaré que ces arrestations « n’affecteraient pas ses activités ».

Selon la police de Shenzhen, dans la province méridionale de Guangdong où le groupe immobilier est basé, parmi les personnes arrêtées se trouvait un certain Du, qui pourrait faire référence à Du Liang, PDG d’Evergrande Wealth.

A lire aussi  Gescooperativo fait don de plus de 100 000 euros à des associations caritatives dans le cadre de son programme social

L’arrestation des employés d’Evergrande Wealth a eu lieu deux semaines après que le groupe a de nouveau été en défaut de paiement pour ses produits d’investissement. La police a néanmoins exhorté le public à signaler toute fraude présumée par Internet, téléphone, messages ou courrier électronique.

Auteur/autrice