Le stock de marchandises dans les échanges augmente de 16,1% au premier trimestre de l’année

MADRID, 7 juin (CALPA PARIS) –

Le niveau des stocks de marchandises dans le secteur du commerce a enregistré une hausse de 16,1% en glissement annuel au premier trimestre, un taux inférieur de 3,7 points à celui du trimestre précédent et le moins prononcé depuis le deuxième trimestre 2022, selon l’enquête conjoncturelle sur les stocks et les inventaires (ECSE) publiée mercredi par l’Institut national de la statistique (INE).

Avec la reprise du premier trimestre, le stock de marchandises dans le commerce cumule sept trimestres de taux positifs en glissement annuel, le plus élevé de cette période étant celui du quatrième trimestre 2022 (+19,8%).

La plus forte augmentation du stock au premier trimestre a été enregistrée par le commerce et la réparation de véhicules automobiles, avec une hausse de 28,2% en glissement annuel, suivi par le commerce de gros (+14,9%) et le commerce de détail (+11,7%).

L’INE fournit également des informations sur l’évolution du niveau des stocks dans le commerce pour chacun des mois du premier trimestre (janvier, février et mars) en glissement annuel.

En janvier 2023, le stock de marchandises du secteur a rebondi de 17,7 % par rapport au même mois de 2022, tandis qu’en février, il a progressé de 15,3 % en glissement annuel et en mars, de 15,2 %, soit sa plus faible hausse mensuelle en glissement annuel depuis juin 2022.

Tous les secteurs ont enregistré des hausses en glissement annuel au cours des mois correspondant au premier trimestre, celles du commerce et de la réparation d’automobiles et de motocycles étant les plus prononcées, supérieures à 26% pour tous les mois du trimestre.

A lire aussi  Selon EY, le portefeuille de prêts hypothécaires de l'Espagne diminuera de 1,7 % cette année et ne se redressera pas avant 2026.

Pour leur part, les hausses annuelles les plus modérées pour chaque mois du premier trimestre ont été enregistrées dans le commerce de détail, avec des augmentations annuelles de leur stock de 12,3% en janvier, 10,9% en février et 11,9% en mars.

Auteur/autrice