Le Trésor lève 1,997 milliard d’euros en bons à trois et neuf mois et relève les taux d’intérêt à plus de 3 %.

Le Trésor prévoit de lever entre 5,5 et 6,5 milliards d’euros jeudi lors de la dernière adjudication du mois de mai.

MADRID, 16 mai (CALPA PARIS) –

Le Trésor a placé ce mardi 1.997,57 millions d’euros lors d’une adjudication de bons à trois et neuf mois, dans la fourchette moyenne prévue, et ce en rémunérant les investisseurs avec des taux d’intérêt plus élevés et supérieurs à 3% dans les deux références, selon les données publiées par la Banque d’Espagne.

À un moment où les investisseurs privés montrent un grand intérêt pour l’achat de ce type de dette en raison de sa rentabilité élevée, la demande lors de cette vente aux enchères a dépassé 6 219 millions d’euros, soit plus de trois fois le montant finalement attribué.

Plus précisément, l’organisme dépendant du ministère des Affaires économiques et de la Transformation numérique a placé 401,08 millions d’euros en bons à trois mois, contre une demande de 1 906,26 millions, et le taux d’intérêt marginal a été placé à 3,090 %, contre 2,940 % lors de l’adjudication précédente en avril, atteignant ainsi son niveau le plus élevé depuis novembre 2011.

En ce qui concerne les bons à neuf mois, le Trésor a placé 1.596,49 millions, en dessous des 4.312,93 millions demandés par les investisseurs, avec un rendement marginal de 3,222% au-dessus des 3,199% précédents, et se situant à son plus haut niveau historique, considérant que ce benchmark a été lancé en février 2013.

Le maintien des taux d’intérêt élevés offerts, en ligne avec les dernières hausses de taux d’intérêt de la BCE, a maintenu l’appétit des investisseurs pour les titres espagnols, en particulier pour la dette à court terme.

A lire aussi  Les ventes des entreprises ont baissé de 3,8 % en juillet, ce qui représente quatre mois de baisse consécutifs.

L’émission intervient donc à un moment où les investisseurs privés montrent un grand intérêt pour l’achat de dette, principalement à court terme, compte tenu de son rendement élevé, qui augmente depuis le début de l’année 2022, en particulier dans le cas des bons à court terme.

LES ÉMISSIONS DE MAI SE TERMINENT JEUDI

Après cette adjudication, le Trésor reviendra sur les marchés jeudi prochain, 18 mai, avec une émission d’obligations et de bons d’Etat. L’organisme public s’attend à placer entre 5.500 et 6.500 millions d’euros dans les quatre références qui seront mises aux enchères.

Plus précisément, le Trésor mettra aux enchères des Bonos del Estado d’une durée résiduelle de 2 ans avec un coupon de 0,00% ; des Bonos del Estado de 5 ans, avec un coupon de 0,00% ; des Obligaciones del Estado d’une durée résiduelle de 5 ans et 2 mois, avec un coupon de 1,40% et des Obligaciones del Estado de 20 ans, avec un coupon de 3,45%.

Le taux d’intérêt marginal lors des dernières adjudications de ces obligations de référence s’est élevé à 2,937 % pour les obligations à moyen terme, à 2,887 % pour les obligations de l’État d’une durée résiduelle de 5 ans et 2 mois et à 3,654 % pour les obligations de l’État d’une durée de 20 ans, avec un taux d’intérêt nominal de 3,45 %.

OBJECTIFS DU TRÉSOR POUR 2023

Les émissions brutes du Trésor s’élèveront à 256,93 milliards d’euros cette année, soit une hausse de 8,2 % par rapport à l’estimation pour 2022, en raison de la hausse des taux d’intérêt.

A lire aussi  La Caixa Foundation, El Corte Inglés, CaixaBank et Mercadona sont les entreprises les plus performantes en matière de RSE, selon Advice.

Pour sa part, l’emprunt net du Trésor public en 2023 se maintiendra à 70 milliards. Les Letras del Tesoro devraient contribuer à un financement net négatif de 5 milliards, tandis que les bonos et les obligations d’Etat, ainsi que le reste de la dette en euros et en devises, contribueront aux 75 milliards restants.

Auteur/autrice