Les bénéfices de Siemens ont été multipliés par six au cours des neuf premiers mois de l’exercice fiscal

Mise en garde contre la « normalisation » de la demande en Chine et les activités à cycle court

MADRID, 10 août (CALPA PARIS) –

Le groupe allemand d’ingénierie Siemens a obtenu un bénéfice net attribuable de 6,231 milliards d’euros au cours des neuf premiers mois de son exercice fiscal, soit six fois plus que les 1,022 milliard d’euros enregistrés par la multinationale au cours de la même période de l’année précédente, selon l’entreprise, qui a mis en garde contre une « normalisation » de la demande, en particulier en Chine et dans les activités à cycle court.

Le chiffre d’affaires de l’entreprise allemande sur les neuf premiers mois de son exercice a atteint 56,376 milliards d’euros, soit 9,7% de plus que l’année précédente, tandis que les commandes reçues ont augmenté de 5% par rapport à l’année précédente, à 70,502 milliards.

Plus précisément, l’activité numérique de Siemens a augmenté ses revenus de 15% à 15 952 millions, tandis que l’activité d’infrastructure intelligente a affiché des revenus de 14 417 millions, également en hausse de 18%. Parallèlement, l’activité mobilité de Siemens a augmenté son chiffre d’affaires de 10 % à 7,671 milliards, tandis que l’unité de technologie médicale a affiché des revenus de 15,625 milliards, en baisse de 1 %.

Entre avril et juin, troisième trimestre fiscal de Siemens, la société allemande a enregistré un bénéfice net attribuable de 1,278 milliard d’euros, contre une perte de 1,655 milliard d’euros au cours de la même période l’année dernière, alors que le chiffre d’affaires a augmenté de 5,7 % à 18,889 milliards d’euros et que les commandes reçues ont augmenté de 10,2 % à 24,244 milliards d’euros.

A lire aussi  L'Asufin demande que la CNMC publie une liste des "chiringuitos énergétiques".

« Nous avons constaté une normalisation de la demande, en particulier en Chine et dans les activités à cycle court », a déclaré Roland Busch, président et CEO de Siemens.

Pour l’ensemble de l’année, l’Allemand continue de s’attendre à une croissance du chiffre d’affaires comparable, nette des effets de change et de portefeuille, de l’ordre de 9 à 11 %.

Pour le numérique, Siemens prévoit une croissance du chiffre d’affaires de 13 % à 15 %, en baisse par rapport à la fourchette précédente de 17 % à 20 %, avec une marge bénéficiaire de 22 % à 23 %, par rapport à la fourchette précédente de 22,5 % à 23,5 %.

Pour les infrastructures intelligentes, la multinationale prévoit une croissance du chiffre d’affaires de 14 % à 16 % et une marge bénéficiaire de 14,5 % à 15,5 %, tandis que pour la mobilité, elle prévoit une croissance du chiffre d’affaires de 10 % à 12 % et une marge bénéficiaire de 8 % à 10 %.

Auteur/autrice