Les Espagnols ont dépensé 10 % de plus en voyages cet été, soit jusqu’à 2 200 euros par personne.

MADRID, 25 sept. (CALPA PARIS) –

Les Espagnols ont dépensé 10 % de plus en voyages cet été que l’année dernière, le billet moyen par personne s’élevant à 2 200 euros, selon les données enregistrées par la plateforme de voyages sur mesure Evaneos, qui affirme que la campagne s’est clôturée avec une augmentation de 21 % du nombre de réservations.

Plus précisément, les ventes de voyages de la société ont augmenté de 40 % par rapport à l’année précédente en juin et, en général, le solde était proche des niveaux d’avant la pandémie. Le séjour moyen était de 11 jours.

En ce qui concerne les destinations préférées des Espagnols, un pays européen, l’Italie, s’est glissé dans le « top 4 » des destinations pour les familles, après le Costa Rica, la Thaïlande et le Maroc. La liste des destinations préférées des couples est similaire, bien qu’ils préfèrent l’Indonésie au Maroc. Le Pérou est relégué au second plan en raison de ses difficultés internes.

En outre, la tendance à rechercher une « bonne affaire » de dernière minute perd de l’importance et les Espagnols sont de plus en plus « prévoyants » lorsqu’ils réservent leurs vacances, en particulier les vacances d’été.

Ainsi, cette année, Evaneos a commencé à recevoir des demandes dès le mois de mars, alors que les années précédentes, le pic des demandes se situait en mai, deux mois plus tard. En hiver, pour les vacances de Noël par exemple, le délai peut aller jusqu’à deux mois.

Par ailleurs, de plus en plus d’Espagnols choisissent de réserver leurs vacances en dehors de la haute saison et le mois de septembre a enregistré une augmentation de 30 % des réservations par rapport à l’année dernière.

A lire aussi  La CJUE rejette le recours de l'Espagne contre la correction de 5 millions d'euros prévue par Bruxelles pour l'aide aux bovins

« Les voyageurs sont plus flexibles qu’auparavant et aiment partir en dehors de la haute saison, lorsque les destinations sont moins fréquentées et que les prix sont plus abordables », explique Viola Migliori, directrice nationale pour l’Europe du Sud chez Evaneos.

Pour la plateforme de réservation, après l’été, l’activité ne s’arrête pas car les préparatifs pour les prochaines escapades, comme les longs week-ends d’octobre et de décembre, et bien sûr Noël, approchent.

Pour l’instant, la destination la plus vendue en décembre est l’Égypte, suivie de la Jordanie. L’année dernière, c’est le Maroc qui était en tête de liste. Cette tendance suggère que les Espagnols recherchent des climats chauds pour leurs vacances d’automne et d’hiver.

Auteur/autrice