Les ports espagnols ont traité 365 millions de tonnes jusqu’en août, soit une baisse de 4,1 %.

MADRID, 25 sept. (CALPA PARIS) –

Le système portuaire public a transporté 365,5 millions de tonnes entre janvier et août de cette année, soit 4,1 % de moins qu’au cours de la même période l’année dernière, selon le ministère des Transports, de la Mobilité et de l’Agenda urbain.

Le transport portuaire de marchandises solides en vrac s’est amélioré, d’autre part, de 0,8 % pour atteindre 62 millions de tonnes, grâce à la forte augmentation du mouvement des céréales (+49 %).

Les marchandises diverses ont chuté de 5,4 %, principalement en raison de la baisse des conteneurs (-8,2 %), bien que les marchandises diverses conventionnelles aient augmenté de 0,9 % pour atteindre 56,9 millions de tonnes, un mois de plus grâce à l’augmentation des véhicules.

Plus précisément, les ports espagnols ont transporté 2,5 millions de tonnes de véhicules en régime de marchandises, soit 46,2 % de plus qu’au cours des mêmes mois de 2022, ce qui confirme la force de ce type de trafic. Le trafic Ro-Ro (transport de cargaisons roulantes) a augmenté de 1,8% pour atteindre 48,7 millions de tonnes.

Le nombre de navires marchands dans les ports espagnols a augmenté de 6,2 % par rapport aux huit premiers mois de l’année précédente, avec un total de 110 590 unités, et le tonnage brut a augmenté de 7,2 %.

LE TRAFIC DE PASSAGERS AUGMENTE DE 22%.

Le trafic de passagers suit également la tendance à la hausse. Au total, 26,8 millions de personnes ont transité par les ports espagnols entre janvier et août, soit 22,1% de plus qu’en 2022.

A lire aussi  Duro Felguera reçoit un prêt de 30 millions de ses actionnaires mexicains et s'envole en bourse.

Les croisiéristes ont dépassé les 7 millions, soit 65,4% de plus, confirmant la « récupération soutenue » du secteur le plus touché par la pandémie, selon le ministère des Transports.

Auteur/autrice