Les prêts aux ménages ont diminué de 2 % en mai et les prêts aux entreprises ont baissé d’environ 3 %.

MADRID, 3 juil. (CALPA PARIS) –

Les crédits accordés par les institutions financières aux ménages et aux institutions sans but lucratif résidant en Espagne ont diminué de 2 % en mai 2023 par rapport au même mois de 2022, pour atteindre 689 251 millions d’euros, tandis que le financement des entreprises a diminué de près de 3 %, pour atteindre 921 537 millions d’euros, selon les données publiées lundi par la Banque d’Espagne.

Par rapport à mai 2022, le crédit accordé aux ménages a diminué de 13.783 millions et celui accordé aux entreprises, de 27.444 millions d’euros, le tout dans un contexte désormais marqué par l’impact sur l’économie espagnole de la guerre en Ukraine, de l’escalade des prix et de la hausse des taux d’intérêt.

En comparaison mensuelle, la dette des ménages a légèrement diminué de 1.903 millions d’euros en mai par rapport à mars, soit 0,3% de moins. Pour sa part, l’endettement des entreprises en mai a été de 8.021 millions d’euros inférieur à celui d’avril, soit 0,9% de moins.

LE CREDIT A LA CONSOMMATION DES MENAGES AUGMENTE, MAIS LES HYPOTHEQUES DIMINUENT

Les crédits immobiliers des ménages, qui représentent l’essentiel de leur endettement, s’élèvent à 504.601 millions d’euros en mai 2023, soit 13.008 millions de moins qu’un an plus tôt et 1.778 millions de moins que le mois précédent.

Ainsi, les données de la Banque d’Espagne montrent que le montant que les familles allouent à leur ménage continue d’occuper la majeure partie de leur endettement, représentant environ 73,2 % de celui-ci.

A lire aussi  L'Acave met en garde contre l'augmentation des escroqueries sur les plateformes de réservation de logements de vacances

Pour leur part, les prêts à la consommation des ménages ont augmenté de 3,4 % en mai, en glissement annuel, pour atteindre 96 208 millions d’euros, tandis que le taux mensuel a légèrement augmenté, de 0,6 %.

Enfin, les crédits aux ménages destinés à d’autres fins se sont élevés à 85,11 milliards d’euros, contre 89,281 milliards un an plus tôt et en légère baisse par rapport au mois précédent (0,8 %).

BAISSE DES FINANCEMENTS AUX ENTREPRISES

En revanche, le financement des entreprises au mois de mai de cette année a diminué en glissement annuel, en raison de la baisse à la fois des prêts aux institutions financières et des titres de créance et des prêts à l’étranger.

Plus précisément, les prêts bancaires aux entreprises se sont élevés à 468 029 millions d’euros en mai dernier, soit une baisse de 3 % par rapport au même mois de l’année précédente, tandis que les titres de créance ont diminué de 7,7 % pour atteindre 128 345 millions et les prêts étrangers ont diminué de 0,6 % par rapport à l’année précédente pour atteindre 325 163 millions.

Auteur/autrice