Les prêts aux ménages ont diminué de 2,5 % en août et les prêts aux entreprises de 4,4 %.

MADRID, 2 oct. (CALPA PARIS) –

Les crédits accordés par les institutions financières aux ménages et aux institutions sans but lucratif résidant en Espagne ont diminué de 2,5 % en août 2023 par rapport au même mois de 2022, pour atteindre 685 663 millions d’euros, tandis que le financement des entreprises a diminué de 4,4 %, pour atteindre 919 145 millions d’euros, selon les données publiées lundi par la Banque d’Espagne.

Par rapport à août 2022, le crédit accordé aux ménages a diminué de 17 658 millions et celui accordé aux entreprises, de 41 991 millions d’euros, le tout dans un contexte désormais marqué par l’impact sur l’économie espagnole de la guerre en Ukraine, de l’escalade des prix et de la hausse des taux d’intérêt.

En comparaison mensuelle, la dette des ménages a diminué de 2.283 millions d’euros en août par rapport à juillet, soit 0,3% de moins. Pour sa part, l’endettement des entreprises a diminué de 7.391 millions d’euros en août par rapport à juillet, soit 0,8% de moins.

LES PRÊTS À LA CONSOMMATION DES MÉNAGES AUGMENTENT, MAIS LES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES DIMINUENT

Les crédits hypothécaires des ménages, qui représentent la majorité de l’endettement total des ménages, s’élèvent à 499 876 millions d’euros en août 2023, soit 18 081 millions de moins qu’un an auparavant et 1 709 millions de moins que le mois précédent.

Ainsi, les données de la Banque d’Espagne montrent que le montant que les familles consacrent à leur logement continue d’occuper la majeure partie de leur endettement, représentant environ 72,9 % de leur dette.

A lire aussi  L'industrie et les associations professionnelles espagnoles signent un accord pour réglementer le secteur

Pour leur part, les crédits à la consommation des ménages ont augmenté de 2,4 % en août, en glissement annuel, pour atteindre 97 152 millions d’euros, tandis que le taux mensuel a légèrement augmenté, de 0,2 %.

Enfin, les crédits aux ménages à d’autres fins s’élèvent à 85.331 millions d’euros, contre 87.206 millions un an plus tôt et 85.711 millions le mois précédent.

BAISSE DU FINANCEMENT DES ENTREPRISES

En juin de cette année, le financement des entreprises a diminué en glissement annuel, en raison de la baisse des prêts aux institutions financières et des titres de créance, ainsi que des prêts provenant de l’étranger.

Plus précisément, les prêts bancaires aux entreprises s’élevaient à 462.141 millions d’euros en août, en baisse de 5,1% par rapport au même mois de l’année précédente, tandis que les titres de créance ont diminué de 7% à 129.144 millions et les prêts étrangers ont diminué de 2,2% en glissement annuel à 327.860 millions.

Auteur/autrice