L’Ibex 35 commence la journée en baisse (-0,5 %) mais maintient la barre des 9 100 points.

MADRID, 4 oct. (CALPA PARIS) –

L’Ibex 35 a commencé la séance de mercredi par une baisse de 0,51%, ce qui a conduit le sélectif à 9.118,42 points, dans une journée où les investisseurs attendront les interventions de plusieurs membres de la Banque centrale européenne (BCE).

Les marchés seront notamment attentifs aux déclarations de la présidente de la BCE, Christine Lagarde, à Francfort, et du vice-président de l’organisme, Luis de Guindos, à Chypre.

Avant l’ouverture du sélectif de Madrid, on a appris que le Comité de politique monétaire de la Banque centrale de Nouvelle-Zélande a décidé de maintenir le taux d’intérêt officiel à 5,50 %, estimant qu’il est toujours nécessaire de maintenir des taux élevés pour contenir les prix.

Sur le front macroéconomique, une batterie de PMI composites et de services sera publiée mercredi en Espagne, en France, en Italie, en Allemagne, au Royaume-Uni et dans la zone euro, ainsi que l’indice des prix à la production (PPI) et les ventes au détail.

En début de séance, les plus fortes hausses de l’Ibex 35 ont été enregistrées par Redeia (+0,69%), Iberdrola (+0,59%) et Naturgy (+0,28%), tandis qu’à l’opposé, les « lanternes rouges » les plus importantes ont été Cellnex Telecom (-3,31%) et Grifols (-1,38%).

Les principales bourses européennes ont également ouvert ce mercredi avec un signe négatif : 0,74% pour Milan, 0,66% pour Francfort, 0,54% pour Paris et 0,48% pour Londres.

A l’ouverture de la bourse, le prix du baril de Brent, référence pour le Vieux Continent, reculait de 0,46% à 90,50 dollars, tandis que le Texas se situait à 88,75 dollars, en baisse de 0,54%.

A lire aussi  Logista étend ses activités de distribution de produits pharmaceutiques avec l'acquisition de Gramma Farmaceutici en Italie

Sur le marché des changes, l’euro face au dollar s’établit à 1,0457 « billet vert », tandis que la prime de risque espagnole oscille autour de 107,3 points de base, le taux d’intérêt requis pour l’obligation à 10 ans étant de 4,125%.

Auteur/autrice