L’Italie ouvre la procédure de sélection des conseillers juridiques et financiers pour la vente de Monte dei Paschi di Siena

MADRID, 6 octobre (CALPA PARIS) –

Le gouvernement italien a annoncé vendredi l’ouverture officielle du processus de sélection des conseillers juridiques et financiers chargés d’assister le ministère de l’Économie et des Finances dans la vente de sa participation majoritaire de 64 % dans la Banca Monte dei Paschi di Siena (BPMS), dont la dernière cession remonte à juillet 2017.

Le dirigeant transalpin a détaillé que la transaction pourrait être réalisée  » en une ou plusieurs phases « , soit par l’utilisation individuelle ou conjointe d’une offre publique initiale (IPO) en se concentrant sur les investisseurs institutionnels italiens et internationaux ou sur les propres employés de Monte dei Paschi.

Cependant, la possibilité d’une négociation directe « transparente et avec des procédures compétitives et non discriminatoires », ou même « une opération d’intégration », est également envisagée.

« L’objectif du ministère est la pleine valorisation de la participation, qui doit être réalisée dans l’intérêt de la banque et de tous ses actionnaires, en tenant compte de l’amélioration de la rentabilité et de l’augmentation de la capitalisation, ainsi que des perspectives de développement futur », peut-on lire dans le communiqué de presse.

Table des matières

RÉSULTATS

En août dernier, Monte dei Paschi a annoncé un bénéfice net attribuable de 619 millions d’euros pour les six premiers mois de 2023, soit près de douze fois les 53,1 millions d’euros affichés par la banque un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires de la banque toscane a augmenté de 19,2 % au premier semestre, à 1 851,2 millions d’euros, après avoir été stimulé par la hausse des taux d’intérêt, les revenus nets d’intérêts ayant rapporté 1 082,8 millions d’euros, en hausse de 64,4 %. Les revenus de commissions ont baissé de 8,1 % à 670 millions d’euros.

A lire aussi  Le prix de l'électricité baisse de 5,5 % pour atteindre 107,64 euros/MWh vendredi.

Entre avril et juin, le bénéfice net attribuable de la banque s’est élevé à 383,3 millions d’euros, contre 30,5 millions d’euros au deuxième trimestre 2022, tandis que le chiffre d’affaires a atteint 972,3 millions d’euros, en hausse de 29%.

Auteur/autrice