L’usine de GNL El Musel à Gijón (Asturies) reçoit l’autorisation de mise en service

OVIEDO, 9 juin (CALPA PARIS) –

Le terminal de gaz naturel liquéfié (GNL) d’El Musel, à Gijón, a reçu une résolution favorable du ministère de la Transition écologique et du Défi démographique pour son démarrage.

La troisième vice-présidente du gouvernement et ministre, Teresa Ribera Rodríguez, a publié au Journal officiel de l’État (BOE) l’arrêté établissant les conditions techniques pour la prestation des services logistiques de l’usine de GNL.

Auparavant, le 17 février, l’usine a reçu l’approbation du régime économique singulier pour son utilisation logistique, par la Commission nationale des marchés et de la concurrence (CNMC).

Pour sa mise en service, et conformément au processus habituel d’approbation de ce type d’infrastructure, la seule étape à franchir est l’acte de mise en service par le département de l’industrie et de l’énergie de la délégation gouvernementale de la Principauté des Asturies, comme l’a indiqué Enagás dans un communiqué de presse.

Le 6 juin, Enagás a entamé la phase contraignante du processus d’attribution de capacité (Open Season) pour les services logistiques du terminal de gaz naturel liquéfié (GNL) d’El Musel, à Gijón, suite à la forte participation et à l’intérêt manifesté par 16 sociétés commerciales lors de la phase non contraignante, qui s’est déroulée entre le 6 et le 26 mars 2023.

Le processus se terminera en juillet avec l’attribution des services logistiques à long terme. Les services logistiques proposés pour cette infrastructure sont les opérations de déchargement, de stockage et de chargement du GNL.

Dans le cadre du régime d’accès réglementé, l’usine d’El Musel envisage une regazéification minimale pour la bonne gestion du terminal, ainsi que le service de chargement de navires-citernes. L’usine de Gijón pourrait contribuer à la sécurité de l’approvisionnement énergétique de l’Europe à hauteur de 8 milliards de mètres cubes de GNL par an.

A lire aussi  Grupo MásMóvil choisit la Biscaye pour implanter son nouveau centre de R&D et d'innovation

Elle permettra l’accostage de navires de 50 000 à 266 000 mètres cubes, dispose de deux réservoirs d’une capacité de stockage de 150 000 mètres cubes de GNL, de deux quais de chargement de navires-citernes d’une capacité maximale de 9 GWh/j et d’une capacité d’émission maximale de 800 000 Nm 3/h.

Le 28 février dernier, Enagás et Reganosa ont signé un accord prévoyant l’acquisition par Enagás du réseau de 130 kilomètres de gazoducs de Reganosa et l’acquisition par Reganosa de 25 % de l’usine d’El Musel.

Auteur/autrice