Mapfre lance le premier fonds d’investissement dans le biométhane en Europe

L’objectif est d’investir dans la construction et le développement de 25 usines de production de biométhane en Espagne sur une période de cinq ans.

MADRID, 19 juin (CALPA PARIS) –

Mapfre, avec son partenaire Abante et IAM Carbonzero, a lancé le fonds  » Mapfre Energías Renovables II, FCR « , le premier fonds d’investissement en Europe à investir dans le biométhane, un biocarburant 100% vert obtenu à partir de déchets animaux et végétaux, qui peut être injecté directement dans le réseau de gaz naturel, générer de l’électricité par le biais de moteurs et être utilisé comme carburant.

Le fonds, qui sera ouvert à d’autres investisseurs institutionnels et à des clients de la banque privée, vise à lever jusqu’à 100 millions d’euros dans la première phase pour la construction et le développement de 20 à 25 usines en Espagne sur une période de cinq ans, qui généreront 70 emplois permanents et 240 emplois indirects.

Cela signifie que la capacité installée actuelle de ce type d’énergie en Espagne sera multipliée par cinq, a déclaré l’entreprise dans un communiqué.

« Nous sommes très fiers de présenter ce projet unique et rentable qui contribue, depuis le secteur privé et en collaboration avec l’administration publique, à l’indépendance énergétique de plus en plus nécessaire vis-à-vis de l’étranger », a déclaré le directeur général des investissements de Mapfre, José Luis Jiménez.

Ce projet vise à travailler dans plusieurs domaines, tels que la décarbonisation de la planète, la crise énergétique et la forte dépendance à l’égard des importations de gaz naturel en provenance de l’étranger, mais il comprend également des investissements dans les zones rurales par le biais de l’agriculture et de l’élevage.

A lire aussi  Le guide gastronomique OAD dévoile ce lundi à Madrid la liste des meilleurs restaurants d'Europe en 2023.

« Il est très intéressant pour Abante de collaborer avec Mapfre et IAM Carbonzero dans un projet qui, en plus d’être très intéressant pour les investisseurs, génère un impact très positif sur la société », a déclaré Joaquín Casasús, associé et PDG d’Abante Asesores Gestión.

Il s’agit du deuxième projet d’énergie renouvelable de Mapfre dans le cadre de son engagement en faveur des actifs alternatifs et, en particulier, des investissements ESG. Il y a deux ans, Mapfre a signé une alliance avec Iberdrola pour investir dans des centrales éoliennes et photovoltaïques en Espagne. Le mois dernier, cette alliance a franchi une nouvelle étape avec l’ajout de 150 nouveaux mégawatts (MW), ce qui porte la coentreprise à 445 MW.

Auteur/autrice