Ouigo lance 1,5 million de billets à partir de 9 euros pour voyager de décembre à mai sur sa ligne Madrid-Barcelone.

MADRID, 26 sept. (CALPA PARIS) –

Ouigo, l’opérateur de trains à grande vitesse en Espagne avec des tarifs à bas prix, mettra en vente demain près de 1,5 million de billets sur sa ligne Madrid-Barcelone, avec des arrêts à Saragosse et Tarragone, pour voyager entre le 10 décembre 2023 et le 31 mai 2024.

Les billets pourront être achetés sur le site et l’application Ouigo et débuteront à 9 euros pour le tarif général, avec un forfait de 5 euros pour les enfants de 4 à 13 ans et la gratuité pour les enfants jusqu’à 3 ans à condition qu’ils voyagent dans les bras d’un adulte.

La société, filiale de la SNCF, mettra également en vente dans les prochaines semaines de nouveaux billets pour des voyages entre le 10 décembre 2023 et le 31 mai 2024 sur les deux autres lignes qu’elle exploite : Madrid-Valence et Madrid-Albacete-Alicante.

Les trains Ouigo disposent de 509 places réparties sur deux niveaux et comprennent une cafétéria. L’opérateur propose aux passagers une option, appelée « Ouigo Full », qui leur permet de transporter deux bagages supplémentaires, de choisir un siège XL (30% plus large que la normale) et d’effectuer des changements de date ou d’heure et des annulations illimités, le billet étant remboursé jusqu’à 30 minutes avant le départ.

Jusqu’à présent, plus de 7 millions de personnes ont voyagé avec Ouigo. La compagnie exploite actuellement la ligne Madrid-Zaragoza-Tarragone-Barcelone avec cinq fréquences quotidiennes (dix trajets), tandis qu’elle propose trois fréquences quotidiennes (six trajets) sur la ligne Madrid-Valence et deux fréquences quotidiennes (quatre trajets) sur la ligne Madrid-Albacete-Alicante.

A lire aussi  Generali nomme Giulio Terzariol au poste de directeur général de la nouvelle division Assurances

D’ici le second semestre 2024, la compagnie prévoit également de desservir Cordoue, Séville et Malaga avec cinq fréquences quotidiennes (dix trajets), ce qui lui permettra de transporter 10 millions de passagers par an, en augmentant la capacité de toutes les lignes en service.

En outre, toujours pour 2024, Ouigo prévoit de desservir Murcie et Elche, une ligne pour laquelle elle a récemment reçu l’autorisation de l’Adif, et espère faire de même sur la ligne reliant Madrid à Ségovie et Valladolid, bien que pour cette dernière, elle attende encore la décision du gestionnaire de l’infrastructure.

Auteur/autrice