Pour l’UGT, la hausse des taux de la BCE n’est pas une bonne politique économique

MADRID, 15 sept. (CALPA PARIS) –

L’UGT a souligné que la politique monétaire de taux d’intérêt élevés de la Banque centrale européenne (BCE) est « erronée », tout en réduisant les attentes en matière de croissance économique, d’investissement et d’emploi.

De plus, selon un communiqué, elle encourage le comportement « opportuniste » des entreprises en leur garantissant de maintenir l’augmentation des bénéfices, empêchant la répartition équitable des excédents de production entre les entreprises et les travailleurs.

Face à cette situation économique incertaine, le syndicat a lancé un appel direct à la classe politique pour qu’elle ne perde pas de temps dans la formation d’un gouvernement qui mette en place « d’urgence » des politiques d’emploi et de revenus pour répondre aux besoins des travailleurs des secteurs qui commencent déjà à ressentir les conséquences négatives de la décision de la BCE.

Il a également appelé à une révision « dans un avenir proche » de la gouvernance de l’Union monétaire européenne, y compris le mécanisme de contrôle et de surveillance de l’Autorité monétaire européenne, avec la participation des partenaires sociaux.

« Cela garantirait que la politique monétaire de la zone euro tienne compte des coûts sociaux de ses mesures », a expliqué l’UGT.

Auteur/autrice

A lire aussi  La startup Nory lève sept millions d'euros pour se développer en Europe